Smog estival

Il y a «smog estival» lorsque les concentrations d’ozone dans l’air à la surface du sol sont trop élevées. Des taux d’ozone durablement trop importants peuvent avoir des effets négatifs sur la santé.

L’ozone est un gaz présent naturellement dans les couches supérieures de l’atmosphère terrestre. Il forme la couche d’ozone, un voile de protection qui protège des rayons UV et permet ainsi la vie sur terre.

Causes de taux élevés d‘ozone

Mais pourquoi trouve-t-on de l’ozone à la surface du sol, alors qu’il flotte si haut au-dessus de nous et ne devrait se trouver qu’en quantité très réduite dans l’air que nous respirons? L’ozone à proximité du sol résulte de la pollution de l’air. Il se forme à la suite d’une réaction chimique dans laquelle ses deux précurseurs, les oxydes d'azote (NOx) et les composés organiques volatils (COV), et les rayons UV jouent un rôle important.

Ces substances initiales problématiques se trouvent dans des combustibles comme le diesel, l'essence, le mazout ou le bois. Le premier responsable du problème d’ozone est le trafic routier avec ses émissions. Il faut aussi savoir que plus l'air est pollué et plus le soleil brille, plus il y aura d'ozone. Le terme «smog estival» décrit donc une situation météorologique sans vent dans laquelle la concentration en polluants augmente tellement qu'une brume brun jaune se forme, en particulier au-dessus des zones très fréquentées.

Effets de l'ozone

Des taux d'ozone élevés dans l'air ont des effets négatifs sur la santé. Mais ils peuvent aussi provoquer périodiquement des dégâts visibles sur les feuilles des arbres, des buissons et des cultures agricoles comme les légumes, les céréales, les baies, etc. Un taux excessif d'ozone peut entraver la croissance et la vitalité des plantes sensibles et ralentir la croissance du bois.

Photo: © Royaltyfree
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Office fédéral de l’environnement (OFEV): «Le smog estival et l'ozone»

  • ozon-info.ch de la Société suisse des responsables de l’hygiène de l’air Cercl’Air