Lutter contre les verrues

Les verrues sont des petites excroissances cutanées, rondes et jaunâtres, à la surface irrégulière. Elles apparaissent de manière isolée ou en groupe, principalement sur les mains et les pieds mais peuvent aussi être présentes sur le visage ou les zones anales et génitales. Elles sont généralement bénignes et indolores mais fort peu esthétiques. Elles peuvent également être très contagieuses. D’ailleurs, plus d’un individu sur deux souffre une ou plusieurs fois dans sa vie de verrues.

On distingue différents types de verrues. Les verrues vulgaires sont les plus fréquentes. Les verrues plantaires se forment sous la plante des pieds et grandissent non vers l’extérieur mais comme une épine vers l’intérieur. La contamination se fait dans les douches et les piscines. Les verrues planes se forment principalement sur les mains; enfin, les verrues génitales aussi appelées crêtes de coq, verrues figues ou encore condylomes, apparaissent dans la région anale ou génitale. Ces verrues pénètrent également dans le col de l’utérus et l’urètre. La transmission des verrues génitales se fait par des contacts sexuels.

Causes et origines

Les verrues sont causées par des virus, les papillomavirus, dont il existe plus de 80 types différents qui peuvent tous provoquer des verrues. Deux d’entre eux sont dits «à haut risque» car ils risquent d’entraîner un cancer (carcinome) du col de l’utérus. Il faut donc consulter un médecin en cas de verrues génitales.

Le virus s’introduit sous la peau par de petites fissures ou lésions cutanées à la surface de l’épiderme. Il déclenche une multiplication des cellules, d’où la formation de l’excroissance qu’on appelle verrue. Le temps d’incubation est de plusieurs mois. Le virus peut aussi se propager d’une partie du corps à l’autre chez la personne infectée. C’est pourquoi il ne faudrait pas gratter ou couper soi-même les verrues. Le virus affectionne les zones où la peau est très sèche et gercée.

Ce que vous pouvez faire

  • Les conseils pour se débarrasser des verrues sont légion – et parfois franchement saugrenus. Parmi les coutumes ancestrales les plus bizarres, on peut citer l’application d’un escargot sur la verrue durant les nuits de pleine lune.

  • Trois raisons principales expliquent pourquoi les remèdes maison et les formules magiques sont aussi nombreux en matière de verrues. Primo, il n’existe aucun traitement sûr à 100 %. Deuxio, les verrues peuvent être très coriaces, se multiplier inexplicablement et réapparaître inopinément de temps en temps. Tertio, comme les cas de guérison spontanée sont exceptionnellement nombreux, il est difficile de savoir quelle méthode est vraiment efficace. Les affirmations concernant l’efficacité de tel médicament ou de tel traitement sont donc difficilement vérifiables.

  • En automédication, on recourt le plus souvent à des produits caustiques et desquamants, ainsi qu’à la cryothérapie (par spray).

  • La teinture de thuya, la décoction de chêne, ainsi que l’oignon et l’ail sont aussi utilisés.

  • Le sel de Schüssler n° 4 (Kalium chloratum) peut être utile contre les verrues. En usage externe, on utilisera la crème qui associe le n° 4 au n° 1 (Calcium fluoratum).

  • En cabinet, le médecin utilise généralement de l’acide salicylique ou de l’acide lactique pour soigner les verrues vulgaires. Pour détruire les verrues plantaires, il optera plutôt pour la cryothérapie, le curetage ou le laser. Ces traitements peuvent laisser des cicactrices.

  • Les personnes sujettes aux verrues plantaires devraient avoir une bonne hygiène des pieds, changer tous les jours de chaussettes et les laver à la température la plus élevée possible.

Côté prévention

  • Les verrues peuvent aussi se transmettre indirectement, par exemple dans les douches, les saunas ou les piscines publiques. Il est donc conseillé de toujours enfiler des sandales de bain dans ces lieux publics et de se savonner puis sécher soigneusement les pieds après chaque baignade.

  • Changer régulièrement de serviette de bain et la laver le plus chaud possible.

Les conseils de la droguerie

En cas de verrues récurrentes, il faut absolument penser à renforcer le système immunitaire. Pour ce faire, l’idéal est de recourir à l’échinacée et au zinc. Côté alimentation, on peut aussi recommander les préparations à base de levure végétale qui optimisent l’apport de nutriments à l’organisme. Pour éliminer les verrues, j’estime que la méthode la plus efficace est le traitement par le froid, même si cela peut être un peu douloureux.

Auteures: Katharina Rederer et Dr sc. nat. Julia Burgener
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • Andres Clerici, droguiste ES