Bain de pieds

Plonger et profiter!

Les bains de pieds sont un peu tombés dans l’oubli. Ils procurent pourtant de vrais moments de bien-être et peuvent, suivant leurs composants, avoir des effets stimulants ou décontractants. Et leur grand atout: tout le monde peut en préparer un facilement et sans effort.

«En fait, pour un bain de pieds, il suffit d’avoir une bassine dans laquelle les deux pieds peuvent prendre place, de l’eau, un thermomètre et un produit de bain», résume la droguiste Ursula Dill.

Elle-même s’accorde régulièrement des bains de pieds, «un acte cosmétique avant la pédicure», ajoute-t-elle en souriant. Elle remarque alors que la tension commence déjà à baisser pendant qu’elle prépare tous les ingrédients et accessoires nécessaires. Et après les 15 à 20 minutes pendant lesquelles elle doit garder les pieds tranquillement dans la cuvette, elle est vraiment détendue. «On peut en profiter pour lire, boire un thé ou simplement rêvasser», constate-t-elle.

Conseils de Ursula Dill

Bains de pieds chauds

La température d’un bain de pieds chaud devrait être de 36 à 38 °C. Si l’eau refroidit peu à peu, vous pouvez rajouter de l’eau chaude, éventuellement précuite. Si la durée d’un bain de pieds aux huiles essentielles oscille entre 15 et 20 minutes, elle devrait atteindre 45 minutes pour les bains acido-basiques. En effet, la désacidification et la détoxination via la plante des pieds nécessite un certain temps.

Bains de pieds froids

Les bains de pieds froids, entre 12 et 18 °C, permettent de stimuler la circulation sanguine. Le principe est de plonger les pieds à plusieurs reprises dans l’eau froide, mais jamais plus de 15 à 20 secondes. Pour ne pas interrompre le flux de la circulation, l’idéal est de se contenter, ensuite, d’enlever simplement l’eau, sans frotter la peau. Attention: pas de bains de pieds froids en cas d’infections des voies urinaires, de la vessie, des reins ou du bas-ventre ni en cas de troubles circulatoires importants.

Bains de pieds aux plantes médicinales

Les bains (de pieds) aux plantes médicinales, comme le romarin, sont stimulants et bénéfiques en cas d’hypotension. Le mieux est d’utiliser un mélange de la droguerie ou une huile au romarin. Dans ce cas, il faut la mélanger d’abord avec du lait ou de la crème à café jusqu’à obtenir une émulsion, afin que l’huile ne flotte pas simplement à la surface de l’eau. La sauge, elle, aide en cas de transpiration abondante ou de forte odeur. La lavande a des effets décontractants et fait du bien le soir. Les vapeurs qui émanent du bain de pieds chaud peuvent aussi agir sur l’âme et l’esprit. Les possibilités offertes par les huiles essentielles sont très nombreuses, alors n’hésitez pas à demander conseil en droguerie pour savoir quelle huile et quel dosage vous seront le plus bénéfiques.

Bains de pieds au sel de mer

Le bain de pieds au sel de mer est très simple à préparer: on trouve du sel de mer (une bonne poignée) dans pratiquement dans tous les ménages. Le sel favorise l’élimination des toxines et a un effet rafraîchissant.

Bien sécher les pieds

Il vaut vraiment la peine d’accorder un peu plus d’attention à nos pieds. Car ils nous supportent tous les jours et pendant toute notre vie.

Ce qui est important: toujours bien essuyer les pieds avec une serviette, aussi entre les orteils, après le bain. «Si vous avez des problèmes veineux, une tendance aux thromboses ou du diabète, vous devriez en informer votre droguiste», précise Ursula Dill. Car les bains de pieds sont alors déconseillés pour des raisons de santé. Sinon: plongez sans crainte vos petons dans l’eau et profitez de l’instant!

Après un bain de pieds, il est bon de crémer les pieds avec une pommade nourrissante. La droguerie en propose un vaste assortiment, alors n’hésitez pas à demander conseil.

Auteure: Denise Muchenberger
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Tribune du droguiste

  • Ursula Dill, droguiste ES