Ichneumon: guêpe tueuse d’insectes

Vous voulez vous débarrasser de mites, de mouches à fruits ou de pucerons? Alors misez sur une méthode de lutte biologique avec les guêpes ichneumon.

Les personnes qui ne veulent pas utiliser la chimie pour éliminer les parasites ménagers peuvent recourir au service des guêpes de l’espèce des ichneumonidés. Oui, vous avez bien lu. Utiliser un insecte pour éliminer les insectes. Autrement dit, se servir d’un parasite pour lutter contre les parasites.

Une larve qui tue son hôte

Le principe est très simple. La guêpe femelle a un oviscapte (appendice abdominal de ponte) aussi long qu’elle-même. Elle peut ainsi percer un animal (hôte) plus grand et déposer ses œufs dans son corps. Après quelques jours, des larves sortent des œufs et dévorent leur hôte de l’intérieur. Elles continuent de se développer après sa mort et finissent par former de nouvelles guêpes qui peuvent à leur tour piquer et donc provoquer la mort d’autres parasites. Ces guêpes sont en revanche totalement sans danger pour les hommes, les animaux (hormis leurs hôtes) et les plantes.

Spécialisation

Ces guêpes au corps élancé peuvent avoir différentes couleurs, du rouge-jaune jusqu’au noir. Selon leur espèce, elles peuvent mesurer de 10 à 50 mm de long. Elles apprécient les milieux humides, vivent volontiers dans les forêts de feuillus ou de conifères, les clairières ou encore les lisières de forêt.

L’avantage de ces insectes: chaque espèce d’ichneumonidés a un hôte privilégié. Certains s’en prennent surtout aux cochenilles, d’autres s’attaquent aux mouches à fruits, d’autres encore aux sirex (guêpes du bois) ou aux pucerons. Ces insectes peuvent donc s’utiliser de manière très ciblée. Le commerce propose d’ailleurs de nombreux produits différents, pour répondre à tous vos besoins.

Sondage

Que faites-vous contre les cafards, mites et autres?

Veuillez patienter...
Photo: © pixabay.com
Auteure et rédaction: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • Haute école spécialisée bernoise

  • Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL)

  • Tagesanzeiger

  • Zeit