Qu'est-ce que le jetlag?

Maux de tête, problèmes digestifs ou troubles du sommeil: le décalage horaire peut gâcher le plaisir des vacances. Si le voyage en avion est très long, l'horloge interne se déséquilibre.

La lumière et l'obscurité sont les principaux régulateurs des rythmes biologiques chez l'être humain. Or, après un vol longue distance traversant plusieurs fuseaux horaires, le jour et la nuit alternent à des heures inhabituelles et l'horloge interne s'en trouve déséquilibrée: la fatigue, la faim, le besoin d'uriner ou d'aller à selle surviennent à contretemps.

La production hormonale et la température corporelle sont, elles aussi, influencées par le décalage horaire. Le changement de fuseau peut provoquer toute une variété de symptômes corporels et psychiques, regroupés sous le terme de jetlag, de l'anglais jet pour avion à réaction et lag pour décalage horaire.

Outre les troubles du sommeil, la fatigue et les vertiges, il n'est pas rare que les passagers de vols longue distance ressentent des difficultés de concentration ou des troubles de l'humeur. Un manque d'appétit ou des troubles de la digestion peuvent aussi surgir.

La peau et les muqueuses sont également mises à mal durant les trajets en avion. A partir d'une certaine durée de vol, les passagers peuvent également rencontrer des problèmes au niveau des jambes et le risque de thrombose augmente.

Problématique dès cinq heures de décalage

Tous les passagers ne réagissent pas de la même façon aux perturbations du cycle veille-sommeil. Mais la plupart des personnes ressentent certains symptômes à partir d'un écart de cinq heures environ. A noter que les personnes plus jeunes souffriraient de troubles plus marqués.

Le décalage horaire varie également en fonction de la direction du vol. Lorsqu'on voyage en direction de l'est, on a l'impression de devoir se lever plus tôt qu'à son habitude, le cycle biologique étant raccourci. Un vol en direction de l'ouest produit l'effet inverse, ce qui semble plus facile pour la plupart des gens, car l'horloge interne suit alors un rythme légèrement supérieur à 24 heures. Les phases du cycle biologiques sont alors un peu plus longues.

Enfin, notre horloge interne fonctionne plutôt lentement. Elle a donc besoin d'un certain temps pour s'habituer au nouveau fuseau horaire. Selon l'importance du décalage horaire et la sensibilité individuelle, la durée d'adaptation peut durer de 4 à 14 jours. On admet généralement la règle suivante: compter un jour d'adaptation pour une heure de différence horaire.

Certains trucs éprouvés permettent de prévenir ou d'atténuer le décalage horaire.

Sondage

Etes-vous sensible au décalage horaire après un vol en avion?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Franziska Linder
Traduction: Laurence Strasser