Coronavirus: comment se protéger

Pour l'heure, la meilleure manière de se protéger du coronavirus COVID-19 est d'adopter des mesures d'hygiène. Se laver les mains soigneusement, éternuer et tousser dans un mouchoir ou le pli du coude et rester à la maison si l'on est malade.

Il n'existe pas de vaccin contre le coronavirus COVID 19 qui sévit actuellement partout dans le monde. Les modes de transmission du COVID 19 sont les mêmes que pour les autres virus. A savoir:

  • Lors de contacts étroits et prolongés: quand on se tient à moins de 2 mètres d'une personne malade pendant plus de 15 minutes.

  • Par gouttelettes: si une personne malade tousse ou éternue, les virus peuvent atteindre directement les muqueuses du nez, de la bouche ou des yeux d'autres personnes.

  • Par les mains: si une personne malade tousse ou éternue dans ses mains, les gouttelettes contagieuses y restent si elle ne se lave pas les mains et elles peuvent ensuite passer sur les mains d'autres personnes.

Les virus qui se trouvent dans les minuscules gouttelettes expulsées peuvent survivre quelques heures sur des surfaces comme les poignées de portes, les barres pour se tenir dans les transports publics, les boutons d'ascenseur, notamment. On ignore pour le moment s'il est possible d'être infecté en touchant ces surfaces puis en se touchant les muqueuses, précise l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Pour l'heure, le moyen le plus efficace de se protéger du coronavirus est de prendre des mesures d'hygiène. L'OFSP a édicté les mesures suivantes:

Se laver soigneusement les mains

La meilleure mesure de prévention consiste à se laver les mains soigneusement et régulièrement, à l'eau ou avec un produit désinfectant. Explications pour se laver les mains correctement.
Vidéo de l'OFSP

Eternuer, tousser et se moucher dans un mouchoir ou dans le creux du coude

Comme le virus se transmet par gouttelettes, il faut éviter d'en propager en toussant ou en éternuant. Pour cela, il faut tousser et éternuer dans un mouchoir jetable ou dans le pli du coude, si ce n'est pas possible. Et il faut toujours jeter les mouchoirs dans une poubelle fermée. Informations complémentaires
Vidéo de l'OFSP

Rester à la maison en cas de fièvre ou de toux

Il faut rester chez soi si l'on présente des symptômes comme de la toux, de la fièvre ou des difficultés à respire. Il faut alors éviter les espaces publics et tout contact avec d'autres personnes.

Vidéo de l''OFSP

Eviter les poignées de main

Il faut par ailleurs également éviter de se faire la bise et de se serrer la main. Et si possible garder ses distances pendant une conversation.

Toujours téléphoner avant d'aller chez le médecin ou aux urgences

Si l'on pense être malade, il faut toujours téléphoner à son médecin. Cela permettra de déterminer si une consultation est nécessaire. Et il faut se rendre aux urgences uniquement si son état s'aggrave et que son médecin n'est pas joignable. Il faut dans ce cas aussi téléphoner au préalable.

L'OFSP recommande en outre d'éviter au maximum les rassemblements, en particulier aux personnes particulièrement vulnérables. A savoir les personnes de plus de 65 ans et les personnes souffrant d'affections telles que l'hypertension, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maladies chroniques des voies respiratoires, une maladie ou un traitement qui affaiblit le système immunitaire ou un cancer.

L'OFSP recommande à ces personnes:

  • D'éviter autant que possible les transports publics.

  • De faire ses courses en-dehors des heures de pointe ou de demander à des connaissances de faire ses courses.

  • D'éviter les lieux avec beaucoup de monde comme les cinémas, les concerts, les manifestations sportives, etc.

  • D'éviter tout rendez-vous professionnel et privé inutile.

  • De réduire les visites dans les EMS et les hôpitaux.

  • D'éviter les contacts avec des personnes malades

  • Et de contacter immédiatement son médecin si l'on a des symptômes, en expliquant que l'on fait partie d'un groupe à risque.

Par ailleurs, pour faire face à la forte demande, la Confédération a autorisé les drogueries et les pharmacies à fabriquer elles-mêmes des produits désinfectants sans autorisation préalable. Donc n'hésitez pas à demander à votre droguiste s'il peut vous en préparer un.

Sur son site internet, l'OFSP informe sur la situation et donne de nombreuses informations complémentaires, tout comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Adresses ci-dessous.

Auteure et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • Office fédéral de la santé publique