Des plantes pour guérir les blessures

Voilà des siècles que l'on recourt aux plantes médicinales comme l'arnica pour soigner les blessures. Leurs propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes renforcent naturellement le processus de guérison.

Les remèdes naturels peuvent accélérer le processus de guérison après une blessure fermée, un hématome ou une contusion. Comme elle est anti-inflammatoire et stimule la circulation sanguine, l'arnica figure en tête de liste des plantes utilisées pour soigner les plaies. En usage externe, on la trouve sous forme de pommade, de gel, de spray ou de teinture. On peut également stimuler le processus de guérison en absorbant des granules homéopathiques d'arnica. Attention: cette plante peut provoquer des réactions allergiques chez les personnes très sensibles.

Des plantes efficaces

En médecine naturelle, le souci joue un rôle important dans le traitement des plaies. Promu plante médicinale de l'année 2009, le souci a des vertus antibactériennes et favorise la formation de nouveau tissu cutané. La phytothérapie l'utilise sous forme de décoctions, d'extraits aqueux, de teintures, d'extraits et de pommades.

Parmi les autres plantes qui favorisent la cicatrisation et soulagent les contusions, on peut encore citer la camomille, la consoude, le millepertuis et le géranium. Ce dernier calme les saignements et favorise la cicatrisation des blessures et des brûlures.

Les connaissances relatives au pouvoir de guérison des plantes font partie des compétences spécialisées des droguistes. Demandez conseil!

Sondage

Comment réagissez-vous si votre enfant rentre à la maison avec une écorchure saignante?

Veuillez patienter...
Photo: © Elke Barbara Bachler / pixelio.de
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»