Périménopause: saignements abondants

Dans la période précédant la ménopause, les règles sont plus importantes chez beaucoup de femmes. Mais quand parle-t-on de règles abondantes? Et pourquoi cela peut-il poser un problème?

Au cours de leur vie, les femmes apprennent à déterminer si leurs saignements menstruels sont normaux, particulièrement forts ou faibles. Pendant la ménopause, le type et l’intensité des règles peut considérablement se modifier, ce qui peut désécuriser certaines femmes. Voici un aperçu qui permet de déterminer la fourchette dans laquelle les règles peuvent être considérées comme «normales».

Caractéristiques des saignements et valeurs normales

Durée du cycle

24-35 jours

Durée des règles

2-7 jours

Volume des pertes sanguines

5-80 ml (en moyenne 30 ml)

Précisions complémentaires

  • Changement de serviettes/tampons moins souvent que toutes les 3 heures

  • Moins de 21 serviettes/tampons par cycle

  • Rarement changement de serviettes ou de tampons la nuit

  • Caillot de sang/diamètre < 2,5 cm

  • Pas d’anémie

Toutes les valeurs – concernant la durée du cycle et des règles, le volume des pertes sanguines – qui se situent au-dessous ou au-dessus des valeurs données sont suspectes – sauf pour les femmes prenant la pilule. «En cas de trop forts saignements, à savoir > 80 ml par cycle, il faut en rechercher et en traiter les causes», conseille le Dr med. Petra Stute, médecin chef à l’Hôpital de l’Île à Berne et directrice du centre pour la ménopause. Le traitement peut être médicamenteux (par ex. comprimés hormonaux, stérilets hormonaux), chirurgical (curetage ou résection de l’endomètre). L’hystérectomie n’est pratiquée qu’en dernier recours. Petra Stute explique pourquoi il faut réagir en cas de forts saignements: «Des pertes sanguines trop abondantes ou trop fréquentes peuvent provoquer des carences en fer à long terme.» Les carences en fer se manifestent entre autres par les troubles suivants: fatigue, troubles de la concentration, chute de cheveux, régulation thermique réduite, pâleur, essoufflement, palpitation, œdèmes dans les jambes.

Test sur la ménopause

Etes-vous concernée par la ménopause? Faites le test!

Photo: © S.G.S. / pixelio.de

Importance du fer

Pour que le corps soit en bonne santé et performant, il devrait disposer de 3 g pour les femmes et 4 g pour les hommes. 1/3 des réserves de fer sont stockées dans le foie et 2/3 dans l‘hémoglobine (globules sanguins rouges). Les femmes perdent 1 mg de fer par jour pendant les règles. Le fer est fourni par la nourriture, par le biais de l’intestin (2-4 mg/jour chez les femmes). L’assimilation est améliorée par la prise simultanée de vitamine C. L’absorption est en revanche altérée par la consommation de café, de thé noir et de soja. A la périménopause, les carences de fer apparaissent chez 15 % des femmes. En comparaison: pendant la grossesse, 30 % des femmes sont concernées par des carences en fer.

Sondage

Pourriez-vous suivre une thérapie hormonale en cas de troubles dus à la ménopause.

Veuillez patienter...
Photo: pixabay.com
Auteure et rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • Centre de la ménopause, Hôpital de l’Île, Dr méd. Petra Stute