Prendre ses médicaments correctement

L’effet des médicaments ne dépend pas seulement de la régularité avec laquelle le patient les prend. La manière de les absorber et l’heure du traitement ont aussi une influence.

Avant d’arriver à l’endroit où ils doivent agir, les médicaments absorbés par la bouche doivent passer par l’estomac, puis par l’intestin grêle. La plupart des principes actifs pénètrent alors dans l’organisme via la muqueuse intestinale. A chaque étape de la digestion, différents facteurs peuvent modifier l’effet des médicaments. A titre d’exemple, les principes actifs qui arrivent dans un estomac vide sont plus rapidement absorbés par la muqueuse intestinale que lorsque l’estomac est encombré par un copieux petit-déjeuner. A l’inverse, certains aliments peuvent accélérer le transit par l’estomac.

La bonne boisson

En principe, il faut avaler ses médicaments avec un grand verre d’eau, et si possible debout. Si vous préférez d’autres boissons (café, lait, jus de fruit), renseignez-vous d’abord pour être sûr qu’elles n’interagissent pas avec votre médicament. Sachez par exemple qu’il ne faudrait jamais boire du lait avec des comprimés qui contiennent du bisacodyl (par ex. les laxatifs). Le lait libère le principe actif trop tôt dans l’organisme et le produit ne peut donc pas avoir l’effet escompté. Le thé noir pour sa part peut entraver l’absorption du fer. Quant au pamplemousse, il inhibe la formation d’enzymes, ce qui améliore l’absorption de certaines substances. Autrement dit: le pamplemousse augmente l’effet de certains médicaments. Rappelons qu’il est généralement déconseillé de mélanger alcool et médicaments. L’alcool augmente de manière totalement anarchique l’effet de certains analgésiques, somnifères et tranquillisants.

Le bon moment

Comme chaque médicament agit différemment, il est impossible d’énoncer une règle valable pour tous les remèdes. Alors fiez-vous aux indications qui figurent sur la notice d’emballage. S’il est noté «à prendre avant les repas», vous devriez avaler votre médicament 30 à 60 minutes avant de passer à table. L’indication «pendant les repas» indique que vous pouvez encore le prendre cinq minutes après être sorti de table. Enfin «après les repas» signifie que vous devez attendre au moins 30 à 60 minutes.

Autres facteurs

Certains médicaments peuvent provoquer des interactions avec des vitamines, des sels minéraux ou des oligo-éléments. On sait bien que l’acide acétylsalicylique (que l’on trouve par ex. dans certains analgésiques) peut diminuer l’absorption de la vitamine C et augmenter les pertes de fer. Aucun problème si le traitement est de courte durée, mais n’hésitez pas à demander conseil à votre droguiste si vous devez prendre une telle préparation pendant une longue période. Faites de même si vous avez des doutes concernant la posologie ou les adjuvants. Vous pouvez aussi faire des remarques si vous n’êtes pas satisfait du mode d’administration ou de l’efficacité de votre médicament.

Auteure: Flavia Kunz
Rédaction: Nadja Mühlemann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»