Normaliser la flore vaginale

Pour soigner la zone intime, nul besoin de recourir systématiquement aux antibiotiques ou aux médicaments antimycosiques. La droguerie propose des remèdes naturels très efficaces.

La plupart des femmes connaissent des problèmes vaginaux, qu’ils soient passagers ou chroniques. Souvent, elles demandent conseil dans leur droguerie lorsqu’elles souffrent d’infections vaginales récidivantes et qu'elles ont déjà fait plusieurs cures antibiotiques ou antimycosiques. La droguerie offre effectivement de nombreux traitements doux de médecine naturelle. Le droguiste et naturopathe Fredi Käser en sait quelque chose. Il propose des conseils pour lutter contre la sécheresse vaginale, les mycoses et autres.

Conseils du droguiste Fredi Käser

  • Lotion de rinçage vaginale à l’huile d’arbre à thé. Diluer 5 gouttes d’huile d’arbre à thé dans 5 dl d’eau bouillante. Laisser refroidir à température corporelle. Appliquer une fois par jour.

  • Le soir, appliquer un peu de crème à l’huile d’arbre à thé sur un tampon, insérer et laisser agir pendant plusieurs heures dans le vagin.

  • Traitement spagyrique avec Tropaeolum majus, Eleutherococcus senticosus, Propolis, Okoubaka aubrevillei, Azadirachta indica, Bellis perennis, Symphytum officinale, Thymus vulgaris, Hydrastis vulgaris, Podophyllum peltatum, Sambucus nigra et Valeriana officinalis.

  • Les capsules à base d’extraits de grenade, d’huile de lin et d’huile d’onagre permettent de régénérer et d’humidifier la muqueuse vaginale très sensible.

  • Les sels de Schüssler nos 1, 2, 4, 7, 8 et 11 ont des effets hydratants sur la muqueuse vaginale.

Demandez conseil dans votre droguerie avant d'utiliser un de ces traitements afin de trouver la solution la mieux adaptée à votre situation.

Cure basique contre les mycoses vaginales

De nombreux droguistes conseillent d’accompagner le traitement de la mycose vaginale d’une cure basique. Les produits basiques élèveraient le pH vaginal et le rendraient ainsi moins favorable au développement des champignons. Cet effet n’a toutefois pas été prouvé scientifiquement. Certains estiment d’ailleurs que les produits basiques ne sont pas assez puissants pour rétablir les mécanismes de protection du vagin. Quoi qu’il en soit, les produits naturels ont fait leurs preuves dans le traitement des problèmes intimes féminins. Leur avantage: les femmes enceintes ou qui allaitent peuvent aussi les utiliser – après avoir consulté leur médecin.

Régénérer la flore vaginale

Après une infection bactérienne, il est conseillé d’utiliser un gel vaginal à l’acide lactique, produit disponible sans ordonnance. «Utilisé deux fois par jour, le gel à l’acide lactique rétablit généralement la flore vaginale en 10 à 15 jours», explique le Dr méd. Beat Baur, gynécologue bernois. Poursuivre ensuite une à deux fois par semaine. Ces gels conviennent aussi bien aux jeunes filles, qui présentent de légères irritations, qu’aux femmes en période de ménopause qui souffrent de sécheresse vaginale. Et Beat Baur de conclure: «L’acide lactique atténue les irritations des muqueuses de la vulve et du vagin et possède des propriétés régénérantes.»

Auteures: Petra Gutmann et Brigit Leuenberger
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Vanessa Naef et Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»