Torse velu ou net?

De nombreuses femmes trouvent qu’un homme est plus sexy avec un torse sans poils. Que faire si votre amie vous reproche de ressembler à un chimpanzé? Pas de panique, il y a des solutions.

Beaucoup d'hommes ne se contentent pas de raser leur barbe. Ils mènent aussi une lutte acharnée contre les autres poils de leur corps. Certains n’hésitant pas à recourir à des méthodes définitives. Heike Hänssler-Rott, directrice de l’institut Body Concept, à Zurich, est notamment spécialisée dans l’épilation définitive à la lumière pulsée. Cet institut accueille une clientèle masculine variée de 20 à 60 ans, de l’étudiant à l’homme d’affaires. La priorité de ses clients est le dos, suivi du torse et du ventre. Plus surprenant: «Ils nous demandent aussi parfois l’épilation de la barbe.» En revanche, ces messieurs sont moins enclins à procéder à l’épilation de leurs jambes. «C’est plutôt rare», constate Heike Hänssler-Rott.

Les raisons qui poussent les hommes comme les femmes à lutter contre leur pilosité sont diverses et variées. On peut notamment citer des questions d’esthétique ou d’hygiène, des problèmes de transpiration ou de poils incarnés ou encore les tendances de la mode.

Les hommes qui souhaitent se débarrasser eux-mêmes de leur pilosité indésirable auront le choix entre trois grandes méthodes:

Cire

Grâce à la cire, vous réglez vos problèmes en un tournemain. Les bandelettes de cire froides (prêtes à l’emploi) ou chaudes (réchauffer la cire avant de l’appliquer) vous débarrassent de vos poils pour une durée de trois à cinq semaines. Cette méthode est très efficace mais elle demande un peu de temps. Inconvénient: pas pour les douillets. La procédure peut être douloureuse.

  • Facteur douleur: 4

  • Facteur temps: 2

  • Facteur repousse: 1

La cire permet de traiter le torse, le ventre, le dos, les bras, les jambes et, pour les plus courageux, les aisselles. Ne pas appliquer en présence de coups de soleil, de varices, de taches pigmentaires, d’acné ou de plaies ouvertes.

Rasage

La méthode la plus économique! Et comme vous possédez déjà un rasoir électrique ou à lames interchangeables… Si ce n’est pas le cas, procurez-vous des rasoirs jetables et une mousse à raser traditionnelle en droguerie. Occupez-vous d’abord du torse, des bras et des épaules. Pour les zones moins accessibles, faites appel à votre compagne. Point négatif: vous devez vous raser ainsi une fois par semaine car les poils repoussent rapidement et provoquent une désagréable sensation de picotement, surtout dans la zone génitale. N’oubliez pas d’appliquer une crème apaisante sur la peau après le rasage.

  • Facteur douleur: 2

  • Facteur temps: 1

  • Facteur repousse: 5

Cette méthode permet de traiter le visage, le torse, le ventre, les aisselles, le dos, les bras, les jambes et les zones intimes. Ne pas appliquer en présence de plaies ouvertes.

Produits dépilatoires

Les composantes chimiques contenues dans ces produits attaquent le mal à la racine. Sans provoquer la moindre douleur. Les poils sont dissous à la tige. A la repousse, ils sont plus fins et plus doux. En moyenne, cette solution donne une semaine de répit. Appliquer le produit uniformément sur la surface à traiter et laisser agir en respectant les instructions du mode d’emploi. Ne vous avisez pas de puiser dans les produits de votre compagne: les drogueries proposent des crèmes spécialement adaptées aux besoins masculins. Attention: certaines composantes chimiques peuvent provoquer des allergies. Prenez donc soin de tester le produit dans le creux de votre bras avant de l’utiliser.

  • Facteur douleur: 0

  • Facteur temps: 3

  • Facteur repousse: 1

Cette méthode permet de traiter le torse, le ventre, le dos, les bras, les jambes et les aisselles. Pour les zones intimes, utiliser une crème pour peaux sensibles. Ne pas appliquer en présence de coups de soleil, d’acné et de plaies ouvertes.

Sondage

Où laissez-vous pousser vos poils?

Veuillez patienter...
Auteure: Nadja Mühlemann
Traduction: Laurence Strasser
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»