Le plus «hot» des douze

Les sels de Schüssler peuvent être utilisés pour soulager les troubles de nombre de maladies. Parmi les douze sels, le n° 7, aussi appelé «sept chaud» se distingue par sa grande popularité.

Le «sept chaud»

Parmi les sels de Schüssler, le n° 7 (Magnesium phosphoricum) fait clairement partie des favoris. Pour intensifier l’effet dans des cas de douleurs aiguës, on peut diluer dix tablettes dans de l’eau bouillante. D’où son appellation de «sept chaud». La solution doit être bue très chaude, par petites gorgées, en veillant à les garder un moment dans la bouche pour une meilleure absorption par les muqueuses. Attention à ne pas mélanger le liquide avec un instrument métallique ou dans un récipient métallique. Les autres sels de Schüssler peuvent également être pris en solution chaude, même si cet usage est moins courant que pour le n° 7.

Le Magnesium phosphoricum a une action calmante et relaxante. Ce sel minéral permet de faire le plein de force. Du point de vue chimique, le sel de Schüssler n° 7 contient du magnésium qui est basique et du phosphore qui est acide. Pour le corps, de telles liaisons sont bénéfiques et équilibrantes, car il n’est plus obligé de les combiner lui-même.

Soulager les crampes

Le Magnesium phosphoricum est indiqué en cas de douleurs liées aux crampes, comme les troubles menstruels ou les coliques, mais aussi de maux de tête, de migraines, de tensions, d’anxiété et de difficultés d’endormissement. Les crampes après un effort peuvent aussi être soulagées grâce au Magnesium phosphoricum. Découvrez la liste complète des douze sels du Dr Schüssler.

Photo: © ASD
Auteure et rédaction: Antoinette Prince
Sources