Les reins: le centre de traitement des déchets

Chacun de nos deux reins pèse à peine 140 grammes. Etonnant, donc, qu’un aussi petit organe soit le siège d’importants processus de recyclage très complexes.

Au nombre de deux, les reins sont des organes de couleur rouge-brun en forme de haricot. Leur tâche est d’éliminer via l’urine les toxines et autres résidus du métabolisme. Ils assurent aussi l’équilibre en sels et en eau de l’organisme en filtrant l’eau et d’autres substances excédentaires hors du sang.

Le fonctionnement des reins

Les reins se trouvent dans la partie postérieure de l’espace abdominal, des deux côtés de la colonne vertébrale, à la hauteur des côtes inférieures. En raison de la place occupée par le foie, le rein droit est situé un plus bas que le gauche chez la plupart des gens. Chaque rein a une longueur d’environ 10 centimètres et une épaisseur de 2,5 centimètres et pèse près de 140 grammes. Les reins ont deux faces, externe et interne, ainsi qu’un espace creux intérieur (bassinet) relié à l’uretère. Ils sont entourés d’une enveloppe protectrice, la capsule rénale. Laquelle est elle-même enveloppée d’une couche de tissu adipeux. Les reins sont reliés à la paroi postérieure de l’abdomen par une couche de tissu conjonctif et surmontés des glandes surrénales, en forme de petit chapeau.

Ce qui fait du bien aux reins

Martin Tschumi, droguiste dipl. ES, vous livre ses conseils pour préserver la santé de vos reins.

  • En prévention, veillez à consommer suffisamment de liquide, surtout de l’eau.

  • Gardez si possible vos reins au chaud. Vous pouvez par exemple utiliser une ceinture lombaire ou un chauffe-reins.

  • Comme les problèmes rénaux s’accompagnent souvent d’une cystite, le jus d’airelles rouges peut être utile en prévention – les airelles se trouvent aussi sous forme de granulés et de comprimés.

  • En cas de troubles rénaux, les tisanes ou les extraits de bouleau et d’ortie sont recommandés pour leurs effets diurétiques et drainants. Le pissenlit est aussi souvent utilisé dans ce but.

  • Si les troubles persistent, vous devez absolument consulter un médecin.

Les unités fonctionnelles des reins sont des structures microscopiques, les néphrons. On estime que chaque rein en contient environ 1,2 million. Chaque néphron est lui-même constitué d’un glomérule et de tubules. Ces deux structures filtrent le sang et produisent un liquide qui contient des sels minéraux, des toxines et de l’eau. Chez un individu adulte, l’irrigation des deux reins se monte à environ 1500 litres par jour. Des substances importantes sont filtrées hors du substrat restant et réintroduites à 99 % dans le circuit sanguin pour être réutilisées par l’organisme. Le pour cent restant, soit environ 1,25 litre par jour, passe par le bassinet avant d’être transporté vers la vessie sous forme d’urine.

Le premier don d’organe

En Suisse, la première greffe d’un organe à partir d’un donneur vivant a été pratiquée le 7 février 1966, au Bürgerspital de Bâle. Il s’agissait d’un rein d’une mère pour son fils. Cinq mois plus tard, le Prof. Ake Senning réalisait à Zurich la deuxième transplantation d’un rein prélevé sur un donneur vivant. Un de ses collaborateurs, le Prof. Felix Largiadèr, fait également partie des principaux pionniers de la transplantation d’organes en Suisse.

Auteure: Ann Schärer
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»