Tout savoir sur la pression sanguine

La puissance du coeur

La pression sanguine permet au sang de couler partout dans les vaisseaux vers les organes et les tissus. Tout savoir sur la tension, sa mesure et les valeurs normales.

La tension artérielle correspond à la pression à laquelle le cœur fait circuler le sang dans le corps. Elle se mesure le plus simplement au niveau de l’artère du haut du bras. On mesure toujours deux valeurs: la plus haute (systolique) et la plus basse (diastolique). L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe les valeurs comme suit:

  • Tension artérielle optimale: inférieure à 120/80 mmHg

  • Tension normale: 120-129/80-84 mmHg

  • Tension normale élevée: 130-139/85-89 mmHg (en l’absence d’autres facteurs de risque, un traitement médicamenteux n’est pas nécessaire)

L’OMS distingue trois niveaux pour l’hypertension artérielle:

  • Stade I, hypertension légère: 140-159/90-99 mmHg

  • Stade II, hypertension modérée: 160-179/100-109 mmHg

  • Stade III, hypertension sévère: dès 180/110 mmHg

Du point de vue médical, une tension artérielle basse (hypotension) ne pose pas problème. Elle peut même être avantageuse pour le cœur et la circulation sanguine. D’après la définition de l’OMS, on parle d’hypotension lorsque la valeur systolique (la plus élevée) est inférieure à 100 mmHg et/ou la valeur diastolique (la plus basse) inférieure à 60 mmHg.

Sondage

Pression en ordre! Que faites-vous pour que ça continue?

Veuillez patienter...

Quel est le rapport entre le coeur et le mercure?

La pression sanguine est mesurée en mmHg. 1 mmHg est la pression exercée par une colonne de mercure (Hg) d’un millimètre (mm). La méthode de mesure nous vient du mathématicien et physicien italien Evangelista Torricelli (1608–1647), assistant du célèbre astronome et savant Galilée. Torricelli avait découvert qu’un liquide, dans un tube fermé en haut, est toujours pressé à une certaine hauteur quand on plonge le tube, ouverture bouchée vers le bas, dans un récipient contenant le même liquide. Pour l’eau, la colonne atteint plus de dix mètres de haut. A pression atmosphérique normale, le mercure atteint 760 millimètres.

Mesurer sa pression soi-même

En droguerie, vous pouvez acheter des appareils pour mesurer vous-même votre pression. Mode d’emploi:

  • Ne mangez pas et ne buvez pas au moins une heure avant de mesurer votre pression, en particulier pas de café ni d’alcool.

  • Ne prenez pas de médicament avant la mesure.

  • Placez le brassard sur le haut du bras dévêtu et serrez-le fermement. Le brassard doit être placé 1 à 2 centimètres au-dessus du pli du coude.

  • Posez votre avant-bras confortablement sur l’accoudoir de la chaise ou la table, la paume de la main dirigée vers le haut, sans tendre le bras complètement. Le brassard doit être à hauteur du cœur. Avec les appareils à fixer au poignet, c’est l’avant-bras qui doit être à hauteur du cœur.

  • Détendez-vous pendant au moins cinq minutes. Restez assis confortablement, mais bien droit, et respirez tranquillement et régulièrement.

  • Déclenchez le processus de mesure de votre tensiomètre. Pendant la mesure, ne bougez pas, ne touchez pas l’appareil et ne parlez pas.

  • La première fois, prenez votre tension aux deux bras. Par la suite, choisissez toujours le bras où vous aurez relevé les chiffres les plus élevés la première fois.

Bon à savoir: vous pouvez aussi faire mesurer votre pression dans de nombreuses drogueries.

Le pouls de la vie

Chaque fois que le cœur envoie du sang dans le système vasculaire, cela provoque une onde de pression sensible. C’est le pouls. Sa fréquence indique combien de fois le cœur bat par minute. On parle donc de rythme ou de fréquence cardiaque. En cas d’efforts ou d’énervement, le cœur doit pomper plus vite, pour que les cellules reçoivent suffisamment d’oxygène.

Le pouls peut se mesurer à tous les endroits où se trouve une artère, soit notamment au niveau du cou ou au poignet. Le mieux est de mesurer votre pouls au poignet, juste sous le pouce:

  • Asseyez-vous calmement cinq minutes.

  • Posez l’annulaire et le majeur à l’endroit où vous sentez les battements de l’artère. N’utilisez pas votre pouce, car il a son propre pouls.

  • Comptez les battements pendant 30 secondes et multipliez le chiffre obtenu par deux pour avoir le nombre par minute. Ce nombre correspond à la fréquence cardiaque.

  • En moyenne, le pouls au repos est de 60 à 80 battements par minute chez un adulte en bonne santé. Chez les enfants, il est plus élevé, soit environ 100 battements par minute.

Le pouls est très influençable et peut s’accélérer ou ralentir pour de nombreuses raisons. Le mieux est donc de le mesurer le matin, après le réveil, ou le soir, avant d’aller au lit.

Evolution de la pression durant la journée

La pression artérielle a son propre rythme. En l’espace de 24 heures, les valeurs peuvent dévier de 20 mmHg de la valeur standard.

  • La pression est la plus basse vers 3 heures.

  • Elle augmente rapidement jusque vers 9 heures.

  • Elle descend avant midi et remonte l’après-midi.

  • Elle atteint un deuxième pic vers 19 heures.

Auteure: Bettina Epper
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Tribune du droguiste

  • Dr med. Eberhard J. Wormer: «Das Bluthochdruck-Buch.», Humboldt, 2017

  • Susanne Unverdorben, Martin Unverdorben: «Kardiologie kompakt. Kleines Fachlexikon für Patienten und Übungsleiter», Spitta Verlag GmbH & Co. KG, 2013

  • Fondation suisse de cardiologie

  • Bundesverband Deutscher Internisten e. V.

  • Medizin-Welt

  • www.stiftung-gesundheitswissen.de

  • Deutsche Herzstiftung

  • Felix Schröder: «Was das Herz begehrt. Wie wir unser wichtigstes Organ bei Laune halten», Edel Verlag, 2017