Puiser lumière et chaleur

Le désir d'arborer un joli hâle et l'envie de «soleil» incitent de nombreuses personnes à se rendre au solarium. L'homme a certes besoin de lumière, mais dans des proportions et une qualité spécifiques.

En Suisse, 38 % des gens se rendent régulièrement au solarium. Ces séances de bronzage séduisent en particulier les femmes entre 26 et 49 ans. Selon une étude de l'Office fédéral de la santé publique d'octobre 2010, le niveau de formation joue également un rôle dans la composition de la clientèle des solariums. Ainsi, les personnes de moins de 26 ans, d'un niveau de formation bas ou moyen sont surreprésentées dans les cabines. Mais les bienfaits du solarium sont très controversés.

Vieillissement cutané

La Ligue suisse contre le cancer déconseille, par principe, le solarium. Les explications de Dieter Wüthrich, responsable de la communication de la Ligue suisse contre le cancer: «L'intensité du rayonnement UVB des solariums est comparable à celui d'un ciel sans nuages, en plein été, à midi. Le niveau des rayons UVA, qui pénètrent en profondeur dans la peau, endommagent les cellules et favorisent le vieillissement cutané, est même jusqu'à 15 fois plus élevé que celui du soleil».

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère les solariums comme «cancérogènes» et les classe même dans la catégorie des risques les plus élevés. Elle a en outre recommandé une interdiction du solarium pour les jeunes. «Les jeunes, en particulier, devraient être très prudents. Ils ne se font aucun bien en allant au solarium», avertit Dieter Wüthrich. Les personnes qui prennent l'habitude d'aller au solarium avant 35 ans ont un risque accru de 75 % de développer un mélanome.

Pour répondre aux critiques de plus en plus fréquentes, l'association suisse des exploitants de solariums, Photomed Solarien Verband Schweiz, a réalisé sa propre enquête auprès de ses clients. Les résultats publiés en 2011 réfutent certains arguments, soulignant notamment que les coups de soleil néfastes pour la peau sont en majorité provoqués à l'extérieur, sous l'influence des rayons du soleil, et non dans les cabines de bronzage.

Sondage

Pourquoi vous rendez-vous au solarium?

Veuillez patienter...
Auteures: Anania Hostettler et Katharina Rederer
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Laurence Strasser et Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Ligue suisse contre le cancer

  • Agence télégraphique suisse (ATS)

  • medizinauskunft.de

  • lifeline.de

  • International Agency for Research on Cancer (IARC)

  • «Nutzung von Sonnenstudios in der Schweiz. Kundenbefragung von Photomed – Solarien Verband Schweiz» de juin 2011

  • «Solariumnutzung in der Schweiz», étude commandée par l'Office fédéral de la santé publique OFSP, octobre 2011

  • Sondage Forsa sur mandat de Philips, septembre 2010

  • focus.de