Eau minérale ou du robinet?

Un Suisse sur deux boit régulièrement de l’eau du robinet. Cela résulte probablement de la bonne qualité de l’eau potable. Mais les eaux minérales jouissent aussi d’une grande popularité.

On utilise en Suisse entre 20 et 30 sources d’eaux minérales naturelles à des fins commerciales, selon les informations de l’Association suisse des sources d’eaux minérales et des producteurs de soft drinks (SMS). L’Ordonnance sur l’eau potable, l’eau de source et l’eau minérale fixe les conditions pour qu’une eau puisse être qualifiée de minérale et vendue comme telle. L’eau minérale naturelle doit se distinguer par sa provenance géologique particulière, par la nature et la quantité de ses composants minéraux, par sa pureté originelle, ainsi que par une composition et une température constantes dans les limites des variations naturelles.

L’eau minérale naturelle ne doit subir aucun traitement ni aucune adjonction – comme c’est par exemple le cas pour l’eau des lacs et rivières traitée pour être utilisée comme eau potable. Les récipients d‘eau minérale doivent en outre être munis d’une fermeture empêchant toute falsification ou toute souillure.

Minéralisation

La quantité et le type des sels minéraux contenus dans une eau minérale sont essentiels pour son goût. Une eau qui a un goût marqué de sels et de minéraux sera appréciée surtout par les sportifs qui attachent une grande importance à l’apport en sels minéraux. Si l’on souhaite un goût plus doux, plus neutre, on choisira plutôt des eaux faiblement minéralisées.

La composition varie en fonction de la durée du passage de l’eau dans les entrailles de la terre et des couches de roche qu’elle a traversées. Aperçu de quelques sels minéraux:

Calcium

Le calcium peut tout bonnement être qualifié de matériel constitutif des os. Mais le cœur, les nerfs et les muscles ont aussi besoin de beaucoup de calcium. Des carences en calcium peuvent provoquer de l’ostéoporose spécialement chez les personnes âgées. Elles augmentent en outre le risque d’infarctus.

Magnésium

Le magnésium est également nécessaire à la formation des os et les tendons. Un manque de magnésium peut être à l’origine chez les sportifs de crampes aux mollets lors d’activités physiques.

Potassium

Le potassium régule la teneur en eau dans les cellules, et la pression osmotique (entre l’intérieur et l’extérieur des cellules). Le potassium est important également pour la contraction musculaire et la transmission de signaux nerveux. Trop de potassium peut être à l’origine d’un manque d’appétit et de constipation.

Iode

L’iode est un élément important pour la glande thyroïde. Un manque provoque des troubles du fonctionnement et un grossissement de la glande. Mais un apport trop important est tout aussi dommageable et se traduit entre autres par une chute des cheveux, de l’irritabilité, etc. La dose quotidienne recommandée se situe entre 0.15 et 0.18 milligrammes.

Cuivre

Le cuivre est l’un des principaux oligo-éléments vitaux avec le fer, car il est responsable de la formation des globules rouges. Les carences en cuivre diminuent l’élasticité des vaisseaux sanguins et favorisent ainsi les maladies cardiaques.

Avec ou sans gaz?

La consommation annuelle d’eau minérale en bouteille par habitant se monte en Suisse à environ 115 litres. Selon la SMS, on a constaté ces dernières années une préférence pour les eaux minérales plates – donc sans gaz. Les producteurs ont tenu compte de ces facteurs et mis sur le marché des produits avec différentes teneurs en gaz carbonique.

Que vous préfériez boire de l’eau minérale avec ou sans gaz est finalement une affaire de goût. Mais si vous avez tendance à souffrir de maux d’estomac ou de troubles intestinaux, l’eau à bulles peut être source d’encore davantage de bruits et de tumulte dans votre ventre.

Sondage

Quelle eau préférez-vous boire?

Veuillez patienter...
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Société suisse de l’industrie du gaz et des eaux (SSIGE)

  • trinkwasser.ch

  • Etude d’image de la SSIGE sur l’eau potable, 2011

  • Renseignements de Marcel Kreber, secrétaire général de l’Association suisse des sources d’eaux minérales et des producteurs de soft drinks (SMS)

  • mineralwasser.ch

  • Klaus Oberbeil: «Schlankheitsformel Wasser», südwest-Verlag, 2004

  • Frank Müller: «Wasser – Lebenselixier und Heilmittel», Gondrom-Verlag, 2006