Causes de la peau d'orange

80 % des femmes se battent contre la cellulite. Contrairement aux idées reçues, cela concerne aussi les plus minces, car les origines sont multiples.

La cellulite est une anomalie de la peau des cuisses, des fesses, des hanches et des bras. Près de 80% des femmes en souffrent, aussi bien celles qui sont minces que celles qui ont de l’embonpoint. Et l’aspect peau d’orange ne fait que s’accentuer avec l’âge. L’ancienne appellation de «cellulite» n’est pas exacte du point de vue médical. En effet, la terminaison en «-ite» indique un processus inflammatoire. Or la cellulite n’est pas une inflammation. Et surtout pas une inflammation des cellules, comme son nom le laisserait supposer.

Les causes de la peau d'orange

Lorsque la cellulite est profonde, sa structure rappelle celle d’un vieux matelas bosselé. Lorsqu’elle est moins grave, elle ressemble à l’écorce d’une orange, d’où l’appellation courante de «peau d’orange». Le surpoids et le manque d’exercice peuvent favoriser l’apparition de ces capitons, mais il ne s’agit pas là d’éléments déterminants. Les facteurs suivants sont les principaux responsables de ces irrégularités cutanées: faiblesse du tissu conjonctif, mauvaise circulation sanguine et lymphatique, mauvaise alimentation et manque de mouvement.

Pourquoi les hommes sont épargnés

Les hommes n’ont presque jamais de cellulite. Pourquoi? Leur tissu conjonctif est plus résistant! Les fibres sont disposées verticalement chez les femmes, tandis qu’elles forment un solide réseau chez les hommes. Les hommes ont aussi moins d’hormones féminines (œstrogènes) que les femmes. Ces hormones favorisent la formation de cellulite car elles détendent le tissu conjonctif, provoquent le stockage des graisses et favorisent la rétention d’eau.

L’organisme masculin a en outre nettement moins de tissu adipeux que celui des femmes (12 à 18% contre 23 à 27%). Enfin, les adipocytes masculins stockent moins de graisses et se dilatent à peine – contrairement à ceux des femmes qui peuvent augmenter de 200 fois leur volume! Il est évident que ces énormes différences ne sont pas sans conséquence sur les tissus: l’irrigation sanguine est plus mauvaise et les toxines, mal éliminées, entravent l’écoulement de la lymphe. De mauvaises habitudes alimentaires peuvent aussi jouer un rôle dans la formation de la cellulite. Une mauvaise alimentation favorise non seulement la prise de poids mais perturbe aussi le bon fonctionnement du métabolisme. Les graisses, les acides et les toxines s’accumulent dans le tissu conjonctif et l’affaiblissent. Les dépôts ainsi formés passent à travers le tissu conjonctif et provoquent la formation des capitons disgracieux. Autre facteur de cellulite: la sédentarité. Les femmes qui passent beaucoup de temps assises pourraient sans doute écrire un roman sur l’atrophie musculaire et l’atonie conjonctive.

Il n'existe pas de recette miracle pour se débarrasser de la peau d'orange. Seul un programme complet comprenant un ensemble de mesures permet à la longue d’avoir une peau plus lisse.

Photo: © pixabay.com
Auteure: Nadja Mühlemann
Rédaction: Franziska Linder
Traduction: Claudia Spätig