Les rides en détail

Les rides se distinguent de par leur origine. Leur nom provient souvent de leur position dans le visage ou de leur forme.

Il existe différents types de rides:

Rides du cou

Avec le temps, l’élasticité et la souplesse de la peau diminuent aussi dans la région du cou et du décolleté. De petites rides se forment en nombre toujours croissant.

Petits plis

Les petits plis apparaissent avec l’âge et s’étendent, par exemple dans la région des joues et des yeux, ainsi que sur le cou.

Rides de marionnette

Les rides de marionnette descendent des commissures des lèvres vers la mâchoire inférieure. Le menton prend alors la forme d’une marionnette. Elles expriment la tristesse et la résignation.

Rides du menton

Les rides du menton s’étendent de la commissure des lèvres en direction du menton. Elles nous donnent un air triste et peu sympathique.

Rides nasolabiales

Les rides nasolabiales sont celles qui apparaissent entre le nez et les commissures des lèvres en interaction avec une mimique prononcée quand les joues s’affaissent avec l’âge. Elles peuvent vieillir le visage et lui conférer une expression de mauvaise humeur.

Rides péribuccales

Les rides péribuccales s’étendent entre le nez et la lèvre supérieure. Cette région est fortement mise à contribution par la mimique de la bouche.

Pattes d’oie (sillons périorbitaires)

Les pattes d’oie (appelées sillons périorbitaires) rayonnent vers l’extérieur en partant des coins des yeux. Elles se forment sous l’effet de la contraction des muscles des yeux, par exemple lors du rire. La peau étant très mince autour des yeux, c’est là que les premières rides apparaissent. Alors que les fines ridules droites du rire ont un effet positif et sont appréciées, les pattes d’oie, c’est-à-dire des sillons plus profonds, peuvent rendre le visage fatigué ou peu avenant.

Rides du front

Les rides du front sont des sillons transversaux et verticaux qui apparaissent sur le front lors de mimiques exprimant la colère, les soucis ou la concentration.

Rides du lion (rides de la glabelle)

Les rides du lion sont celles, verticales, que l’on trouve entre les sourcils. Appelées aussi rides de la glabelle, elles se forment sous l’effet de la contraction soutenue des sourcils lors d’émotions comme la colère ou les soucis, mais aussi en cas de forte concentration. Ces rides donnent au visage un air sérieux et sévère.

Photo: © Rainer Sturm / pixelio.de
Auteure: Nadja Mühlemann
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Claudia Spätig
Sources