Revenir à un sommeil plus sain

Il est possible de faire quelque chose pour lutter contre l'apnée du sommeil. Pour la réussite du traitement, il est cependant important de trouver une solution adaptée au patient.

Différents traitements permettent de combattre les apnées du sommeil. La thérapie CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) (PPC en français) est une méthode éprouvée depuis de nombreuses années. C'est aussi la plus répandue. Elle consiste à maintenir une pression positive continue à l'aide d'un masque nasal porté durant la nuit. Une fois habituées, les personnes concernées se sentent plus reposées après quelques nuits seulement.

Méthode de bague

La méthode Velumount est une autre méthode pour combattre l'apnée du sommeil. Elle permet d'empêcher mécaniquement l'obstruction du flux d'air derrière le voile du palais et la langue, à l'aide d'une sorte de bague en métal et en plastique que l'on place dans la cavité buccale durant la nuit. Les interruptions respiratoires et les vibrations sonores sont ainsi stoppées à l'endroit même où elles se déclenchent.

Cet appareil a été inventé il y a quelques années par le bernois Arthur Wyss. Le traitement est nettement meilleur marché et plus simple d'utilisation que la méthode CPAP. Longtemps critiqué et même ignoré par les milieux scientifiques à cause de l'absence de données scientifiques à son sujet, son efficacité a été étayée récemment par une étude publiée dans la revue médicale «Journal for Oto-Rhino-Laryngologia (ORL)» mondialement reconnue. Cette étude a permis de prouver que le dispositif Velumount permet de combattre non seulement les ronflements, mais aussi les interruptions respiratoires nocturnes pathologiques.

Thérapie CPAP

La méthode CPAP consiste à maintenir une pression positive continue à l'aide d'un masque nasal porté durant la nuit. Cette légère surpression empêche le ronflement.

Photo: © Ligue pulmonaire

Méthode de la bague

La méthode de la bague permet d'empêcher l'obstruction du flux d'air derrière le voile du palais et la langue.

Photo: © velumount

Il existe également des appareils orthodontiques, à poser durant la nuit. Ces prothèses mandibulaires induisent une avancée de la mâchoire inférieure, ce qui permet d'élargir le pharynx et donc de réduire l'obstruction respiratoire. Parfois, l'apnée du sommeil peut nécessiter un traitement chirurgical avec une opération des sinus ou du voile du palais.

L'élaboration d'un concept individuel de thérapie est déterminante dans le choix thérapeutique. Indépendamment du type de traitement, les patients en surcharge pondérale devraient veiller à réduire leur poids, cette mesure ayant un effet bénéfique sur les apnées du sommeil.

Sondage

Les ronflements nocturnes vous posaient-ils des problèmes de couple?

Veuillez patienter...
Souces: Ligue pulmonaire suisse / étude scientifique «Therapy of Snoring and Obstructive Sleep Apnea Using the Velumount Palatal Device» du Professeur Kurt Tschopp.
Photo: © Rainer Sturm / pixelio.de
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Laurence Strasser