Enfants: ABC de l'alimentation

La pyramide alimentaire est une référence en matière d’alimentation: elle est simple, claire et très compréhensible. Mais l’ABC de l’alimentation doit être expliqué autrement aux enfants.

Un adage dit que «ce que l’on n’apprend pas durant l’enfance, on ne l’apprendra jamais ». Les choses ne sont heureusement pas aussi figées. On peut continuer à apprendre tout au long de sa vie mais une chose est sûre, c’est beaucoup plus difficile l’âge avançant que lorsqu’on est jeune. Nos habitudes alimentaires aussi sont considérablement marquées par ce qu’on a vécu enfant. Comme le relève la Société suisse de nutrition, une bonne alimentation dès la plus tendre enfance a une grande influence sur la santé non seulement durant l’enfance et l’adolescence mais également à l’âge adulte. La Société suisse de nutrition (SSN) a conçu en collaboration avec Promotion Santé Suisse un disque de l’alimentation pour pouvoir expliquer en quelques mots aux enfants âgés de 5 à 12 ans comment avoir une alimentation équilibrée.

Cinq messages simples et marquants

Le disque d’alimentation illustre les cinq règles d’or liées à l’alimentation:

  • Boire de l’eau

  • Manger des fruits et des légumes

  • Manger régulièrement

  • Choisir intelligemment les aliments et les boissons

  • Eviter de manger devant des écrans

Chaque message est accompagné de conseils pratiques pour les enfants, suivis de brèves informations complémentaires pour les parents.

Boire de l'eau

L’eau est la championne des boissons. Fraîche du robinet, avec ou sans bulles, tu peux en boire à tout moment. Elle est meilleure et plus rafraîchissante que les boissons sucrées.

Informations complémentaires pour les parents: Les boissons sucrées ne conviennent pas pour passer la soif, car elles contiennent beaucoup de sucre et habituent vos enfants au goût sucré. Pour varier les boissons, mieux vaut leur proposer de la tisane non sucrée aux herbes ou aux fruits ou du jus de fruits dilué.

Manger des fruits et des légumes

Découvre l’immense variété des fruits et des légumes. Ils sont aussi bons aux repas principaux qu’aux collations.

Informations complémentaires pour les parents: Les fruits et les légumes sont riches en éléments précieux pour la santé.

Manger régulièrement

Un petit-déjeuner sain te donne de l’énergie pour bien commencer la journée. Prends des repas réguliers et ne grignote pas tout le temps.

Informations complémentaires pour les parents: Müesli, pain complet, fruits, légumes et produits laitiers (fromage, yaourts, lait) fournissent à vos enfants tout ce qui est nécessaire pour la matinée. Des repas réguliers, ainsi que des collations saines rassasient et permettent d’être plus performant que si l’on mange quelque chose de doux et de gras.

Manger de tout

Mange de tout pour rester en forme. Tu oses aussi de temps en temps manger des sucreries ou des chips mais seulement en petites quantités.

Informations complémentaires pour les parents: Essayez d’offrir à vos enfants un choix intelligent d’aliments – chaque jour des fruits, des légumes, des produits à base de céréales complètes, des produits laitiers et régulièrement du poisson, des œufs et de la viande. La variété est importante pour fournir à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin. Les aliments riches en graisses et en sucre peuvent faire partie d’une alimentation équilibrée s’ils sont consommés en petites quantités.

Des repas sans écran

Prends-toi du temps pour les repas – savoure-les et ne fais rien d’autre en même temps. Laisse un peu de côté les écrans et entreprends quelque chose d’autre qui te plaît (jouer, bricoler, lire, faire du sport).

Informations complémentaires pour les parents: On ne bouge pas si l’on regarde la télévision. Si en plus, on mange, on a tout faux. Car devant la télévision, on ne remarque généralement pas que l’on est rassasié. Conséquence: on mange trop. Quand on partage un repas en famille, le plaisir et le dialogue jouent aussi un rôle important.

Prêcher par l’exemple

Nourrir sainement ses enfants est un exercice de haute voltige. Expliquer ce qui est sain et doit être privilégié ne sert généralement pas à grand-chose. Les préférences alimentaires, tout comme le comportement en la matière, s’apprennent bien davantage par l’exemple que par l’enseignement. Montrez donc la voie et, vous verrez, les nombreuses marques de protestation et de refus à table disparaîtront presque d’elles-mêmes.

Autre chose que les parents ne devraient pas oublier: les enfants bougent beaucoup et ils sont en pleine croissance. Ils sont également très actifs et sollicités intellectuellement. Par rapport à leur poids, les enfants ont donc proportionnellement besoin de beaucoup plus de nutriments. Et ils brûlent bien plus d’énergie qu’un adulte.

Sondage

Comment réagissez-vous si vos enfants refusent de manger des fruits et des légumes?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • Société suisse de nutrition (SSN)