L’amour pendant la grossesse

Une bonne nouvelle d’abord: oui, vous pouvez bien sûr faire l’amour durant votre grossesse. Et une deuxième bonne nouvelle: avant l’accouchement, les ébats amoureux favorisent naturellement les contractions.

Pour autant que votre grossesse se déroule normalement, vous n’avez absolument aucune raison de renoncer aux relations sexuelles. Même pas en début de grossesse. Au contraire: faire l’amour durant la grossesse peut faire du bien à la relation de couple, renforcer la confiance entre partenaires et futurs parents. Ceci est d’ailleurs aussi vrai pour la période qui suit l’accouchement.

Si la prudence s’impose pour des raisons médicales, votre médecin ou votre sage-femme ne manquera pas de vous en informer. Ces raisons peuvent par exemple être des saignements ou une localisation anormale du placenta (placenta praevia). En principe, les relations sexuelles ne présentent aucun risque d’infection durant la grossesse car le col de l’utérus est parfaitement obturé par le bouchon muqueux. En revanche, les relations sexuelles ne sont plus de mise après la rupture de la poche des eaux.

Bien des femmes apprécient particulièrement les relations sexuelles lorsqu’elles sont enceintes car leur périnée étant mieux irrigué par le sang, leur libido est plus intense. Leurs seins sont aussi plus sensibles aux caresses. En revanche d’autres femmes, surtout en début de grossesse, souffrent de nausées ou se sentent très fatiguées et n’ont donc guère envie de faire l’amour. Peu avant l’accouchement, certaines femmes ont l’impression d’être énormes et peu séduisantes et n’ont pas envie de partager leur intimité. A noter que les réticences viennent parfois aussi des futurs pères qui peuvent se sentir déstabilisés parce qu’ils se font des soucis pour bébé ou sont préoccupés par le nouveau rôle qu’ils devront assumer. Une chose est sûre pendant toutes les phases de la grossesse: les partenaires doivent se parler et s’enquérir de leurs attentes respectives! Ne pas oublier d’aborder la question de la position durant l’amour et pourquoi ne pas en profiter pour essayer une nouvelle posture?

Et bébé?

Ce qui plaît aux parents fait-il du bien à bébé? En fait, bébé est bien protégé par le sac amniotique rempli de liquide amniotique. Le sac est lui-même solidement enveloppé par les muscles de l’utérus. Rien ne peut donc arriver à l’enfant. Même quand l’homme est sur la femme.

Certains bébés sont particulièrement agités après l’orgasme. Mais cela ne veut pas dire qu’ils souffrent. Ils réagissent simplement à l’élévation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque de leur mère.

L’amour favorise les contractions

Vers la fin de la grossesse, et en particulier lorsque la date prévue de l’accouchement est déjà passée, les femmes n’en peuvent souvent plus et attendent impatiemment les premières contractions. Il existe quantité de trucs et astuces plus ou moins fantaisistes pour déclencher les fameuses contractions. Une chose est sûre: faire l’amour peut effectivement favoriser les contractions libératrices. Mais seulement quand bébé est prêt à sortir. On ne sait pas exactement pourquoi. Sans doute est-ce une question d’hormones. En effet, les prostaglandines, présentes dans le sperme, peuvent favoriser le déclenchement des contractions et l’ouverture du col de l’utérus.

Ne vous laissez surtout pas impressionner par toutes les recommandations que l’on pourra vous faire. La grossesse est un moment très particulier dans la vie d’une femme, d’un couple. Restez attentive à vos besoins et décidez vous-même de ce dont vous avez envie ou pas en matière de sexualité. Mais il est clair que des relations sexuelles régulières sont bonnes pour la santé.

Photo: © ASD
Auteure et rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • Renate Huch: «Glücklich schwanger von A-Z», Trias-Verlag, 2005

  • babycenter.ch

  • babyornot.ch

  • Jürgen W. Schumann und Dorothea Hertle: «100 Elternfragen: Schwangerschaft», Urania-Verlag, 2007