Intoxications: numéro d'urgence 145

145: voici un numéro de téléphone à composer en cas de soupçon d'intoxication. Des spécialistes vous renseignent gratuitement et immédiatement.

Vous craignez que votre enfant ait avalé quelque chose de nocif ou qu’un membre de votre famille souffre d’une intoxication par des champignons? Alors composez immédiatement le numéro de téléphone 145 ou écrivez un e-mail à info@toxi.ch. Fondé en 1966, Tox Info Suisse dispense gratuitement des informations et des conseils médicaux en cas d’intoxication avérée ou potentielle. Le spécialiste que vous aurez au bout du fil vous posera les questions suivantes:

  • Qui: âge, poids, sexe de la personne concernée. Donnez votre numéro de téléphone.

  • Quoi: dites tout ce que vous pouvez au sujet de la substance ou du produit qui a conduit à l’empoisonnement.

  • Comment: avalé? inhalé? sur la peau? dans les yeux?

  • Combien: essayez d’évaluer la quantité maximale ayant pu être absorbée.

  • Quand: essayez d’estimer le temps écoulé depuis l‘incident.

  • Quoi d’autre: comment est venu le soupçon? premiers symptômes observés? premières mesures prises?

En composant le 145, vous aurez au téléphone des médecins formés qui évalueront les risques de cas en cas et vous recommanderont les mesures appropriées. Les cas sont archivés et évalués et les résultats sont exploités par les médecins, les autorités et les fabricants de produits chimiques (et autres) pour améliorer la lutte et la prévention des cas d’intoxication.

Application

Tox Info Suisse propose maintenant également une application en trois langues: l'app Tox Info qui permet notamment de composer rapidement le no d'urgence 145. Elle offre également la possibilité d'envoyer au centre des photos et de codes-barres de produits. Cela facilite l'identification des substances toxiques et offre ainsi une assistance plus rapide et plus fiable. L'application donne en outre des indications sur les premiers gestes à adopter en cas d'intoxication, sur la prévention et propose aussi des informations sur les symboles de danger apposés sur les produits chimiques.

Plus de 100 appels par jour

Les experts de Tox Info Suisse, centre de conseil en cas d'intoxication, sont consultés plus de 100 fois par jour. Le centre a procédé en 2015 à plus de 38'400 consultations. Il s'agissait dans 35'300 cas d'incidents, dont la moitié concernait des enfants – majoritairement en âge préscolaire. Les trois quarts des intoxications se sont produites avec des médicaments, des produits ménagers ou des plantes.

Chez les enfants, le nombre d'intoxications de garçons (52,9%) était légèrement plus élevé que celui des filles. Chez les adultes, en revanche, davantage de femmes ont été touchées (59,5%). La plupart de ces indidents sont restés sans conséquences graves grâce à une réaction rapide et correcte. Mais chaque année, des personnes meurent en Suisse des suites d'une intoxication. Le nombre de décès s'est élevé à 14 en 2015. Douze étaient dus à des intoxications avec des médicaments et deux à des produits chimiques.

Sondage

Les enfants sont les premiers concernés par les intoxications: comment les éviter?

Veuillez patienter...
Auteures et rédaction: Katharina Rederer et Vanessa Naef
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • Tox Info Suisse