Acheter des médicaments sur internet

Les médicaments illégaux sont légion sur internet. Avant d’acheter en ligne, il s’agit de regarder les offres d’un œil critique afin de reconnaître les prestataires sérieux.

De plus en plus de personnes commandent des médicaments par internet. Et la Suisse ne fait pas exception à la règle. Souci d'économie, discrétion: les consommateurs ont bien des raisons d'y recourir. Sans toutefois connaître les risques liés à ce type d'achats.

Ce que dit la loi

Un particulier peut importer, pour son usage propre, des médicaments correspondant à un mois de traitement. Qu'il s'agisse de médicaments non soumis à ordonnance ou de médicaments soumis à ordonnance – y compris les produits tendance, comme les stimulants de l'érection ou autres produits amincissants. En revanche l'importation sous pli postal de médicaments contenant des stupéfiants, tels que somnifères, tranquillisant ou antalgiques puissants est strictement interdite.

L'achat de médicaments en ligne comporte d'importants risques. «Le nombre de produits miracles vendus sur internet est phénoménal», avertit Karoline Mathys, responsable du département «surveillance du marché» auprès de l'Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic). Ainsi, sur 44 lots de stimulants de l'érection analysés, 27 se sont révélés être des contrefaçons ou des imitations de mauvaise qualité. Certains produits, au contraire, étaient surdosés, ce qui peut entraîner de graves complications, comme des incidents cardiovasculaires. En outre, même si les préparations en question devaient réellement contenir les principes actifs déclarés, un transport ou un stockage inadapté peuvent aussi nuire à leur efficacité. Acheter des médicaments par internet n'est donc pas sans risques. Si vous voulez malgré tout le faire, vous devriez vous poser quelques questions sur la provenance du produit. A propos: les caisses-maladie ne prennent pas en charge les médicaments ou les compléments alimentaires provenant de l'étranger.

En toute confiance

La loi est encore plus restrictive pour les commandes par internet effectuées en Suisse même: toute vente de médicaments par correspondance est en principe interdite. Même les médicaments normalement non soumis à ordonnance doivent être accompagnés d'une prescription médicale lorsqu'ils sont vendus via internet. Cette exigence vise à garantir que le patient bénéficie de conseils spécialisés avant de recevoir sa commande. En revanche, la vente de produits ne figurant sur aucune liste de médicaments est en principe admise. Il s'agit notamment des produits cosmétiques, des dispositifs médicaux et des compléments alimentaires. A condition toutefois qu'ils ne contiennent pas d'allégations thérapeutiques (soit de fausses promesses). Un exemple concret pour y voir plus clair: un produit contenant du calcium peut se vendre par internet s'il affirme «être important pour la croissance et le maintien de la masse osseuse», mais pas s'il prétend «lutter contre l'ostéoporose».

«Pour des raisons de sécurité, Swissmedic conseille plutôt d'utiliser les canaux de distribution contrôlés des hôpitaux, pharmacies et drogueries suisses», conclut Karoline Mathys.

Sondage

Avez-vous déjà acheté des médicaments sur internet?

Veuillez patienter...
Photo: © ASD
Auteurs: Michel Schmid et Didier Buchmann
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Swissmedic