Un test auditif pour en avoir le cœur net

En général, une perte auditive survient subrepticement. Le signe annonciateur? Quand on a du mal à comprendre son interlocuteur dans un environnement bruyant.

Lorsqu’une personne perd de son acuité auditive au fil du temps, c’est d’abord son entourage qui le remarque, par exemple parce que le volume de la télévision est de plus en plus fort.

Il lui devient plus difficile de comprendre son interlocuteur dans un environnement bruyant. Pour le langage parlé, les sifflantes et les chuintantes deviennent moins faciles à entendre, et pour ce qui est de la musique, les sons harmoniques sont plus difficilement perceptibles. La perte des capacités auditives peut toucher d’autres fréquences du langage et prendre de l’ampleur, de sorte que même une conversation dans le calme sera difficile à suivre. Nombreux sont les malentendants qui décrivent leur état comme un micmac inextricable de sons – ce qui est lié à la diminution des capacités de résolution auditives.

Tests auditifs

Les sensations de surdité et les acouphènes (bruissements, sifflements et autres bourdonnements) sont autant de signaux d’alarme qui montrent que l’acuité auditive diminue. Cela dit, l’âge aidant, une certaine perte en matière auditive reste normale.

Entendez-vous bien?

Votre ouïe fonctionne-t-elle encore correctement? Faites le test!

Les tests auditifs (ou audiogrammes) permettent de représenter les capacités auditives par rapport à différentes fréquences et de les comparer au seuil auditif de personnes plus jeunes. Une personne souffrant d’acouphènes ou d’une forte diminution auditive devrait s’adresser à un spécialiste (oto-rhino-laryngologiste). Quant à ceux d’entre vous qui entendent plutôt bien, mais qui s’intéressent au sujet de plus près, pourquoi ne pas essayer un des nombreux tests auditifs en ligne. Notez bien que ces derniers ne donnent que des indications concernant l’état de vos oreilles et ne remplacent en aucun cas les conseils d’un spécialiste.

Sondage

Vous protégez-vous les oreilles lors d'un concert?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Franziska Linder
Traduction: Daphné Grekos
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • suva.ch

  • «Musique et troubles de l’ouïe», Suva, 2008