Refroidissements: enveloppements

Les enveloppements sont faciles à utiliser et très efficaces pour lutter contre les refroidissements. Voici trois recettes qui ont fait leurs preuves.

Le rhume, la toux, les maux de gorge ou la fièvre sont des symptômes gênants d’un refroidissement. Les enveloppements permettent de soulager les troubles en douceur. «Douceur» ne signifie pourtant pas qu’ils sont moins efficaces, à condition d’être appliqués correctement. La médecine naturelle distingue trois types d’enveloppements. Ceux qui enlèvent la chaleur, ceux qui la retiennent ou ceux qui font transpirer. Tirés du guide «Wohltuende Wickel» de Maya Thüler, les trois enveloppements ci-dessous sont très efficaces.

Enveloppement au thym

Le thym a la capacité de réchauffer l’organisme et de renforcer les défenses immunitaires. Les huiles essentielles qu’il contient freinent la prolifération des bactéries. Le thym est aussi souvent appelé antibiotique du pauvre en raison de ses propriétés anti-inflammatoires. Les compresses de thym chaudes et humides sont indiquées pour soulager les inflammations des voies respiratoires comme la toux et la bronchite. Vous trouverez les détails pour la préparation et l’application des compresses de thym dans notre document à télécharger (pdf).

Le thym peut aussi être utilisé sous forme de tisane ou d’huile essentielle. N’hésitez pas à demander conseil dans votre droguerie.

Cataplasme aux oignons

Les oignons peuvent donner un goût délicieux aux repas mais leur odeur est très forte quand ils sont utilisés en enveloppement. Pourtant, ce n’est pas une raison pour y renoncer en cas de refroidissement, de maux de gorge ou de toux. Car les oignons ont une action purifiante et analgésique. Leurs huiles essentielles très odorantes contiennent des acides, des vitamines et beaucoup d’autres composants. Elles régulent en outre les processus métaboliques. L’effet rapide et expectorant d’un cataplasme en cas de toux est très spectaculaire. Vous trouverez des détails sur la préparation et l’application des cataplasmes aux oignons dans notre document à télécharger (pdf).

Compresses de graines de lin

L’application de graines de lin est un traitement qui profite des effets de la chaleur humide. Elles sont utilisées en cataplasme pectoral en cas de toux et elles stimulent aussi le processus de guérison des sinusites. Dans ces cas-là, l’évacuation du mucus et du pus est généralement gênée par le gonflement des muqueuses qui ferme les petits canaux d’évacuation. Les compresses chaudes aux graines de lin permettent l’ouverture systématique des fins canaux et ainsi l’évacuation des sinus. Vous trouverez des détails sur la préparation et l’application des compresses aux graines de lin dans notre document à télécharger (pdf).

Source: Maya Thüler: «Wohltuende Wickel», Maya Thüler Verlag, 8ème édition, 1998
Photo: © ASD
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann