Les bons soins pour les fesses de bébé

La peau des bébés est cinq fois plus fine que celle des adultes. La zone des fesses est particulièrement douce et souple. Mieux vaut donc privilégier des soins délicats. Mais le mieux est l’ennemi du bien.

– Les fesses des nouveau-nés sont généralement douces et souples. Susanne Schmid, sage-femme à Kirchlindach (BE): «Durant les premiers jours, voire les premières semaines, les fesses des bébés sont encore intactes. La peau reforme naturellement sa couche de protection lipidique et n’a pas besoin de produits spéciaux.» Un peu d’eau et d’ouate ou des lingettes sèches protège-couches suffisent amplement. Il est possible d’ajouter quelques gouttes d’huile de soin pour la peau. «Je déconseille en revanche d’utiliser des lingettes humides parfumées», ajoute la sage-femme. La peau des bébés dispose d’une couche de protection acide plus fine que celle des adultes, elle est moins résistante aux assauts des bactéries et des champignons.

Certains enfants plus sensibles

La sage-femme conseille aux mères qui allaitent de surveiller leur alimentation. Car si les selles de bébé deviennent acides, elles agressent cette fine couche de protection. «Les agrumes et l’ananas en particulier peuvent modifier la composition des selles et donc agresser la délicate peau des fesses.» Conséquence, la peau devient de plus en plus rouge. L’irritation peut même provoquer des squames. Ce qui est particulièrement douloureux.

Mais même quand la mère surveille son alimentation, il peut arriver que les selles de l’enfant deviennent plus acides, notamment quand bébé découvre les purées. Des enfants réagissent aussi davantage à certains aliments comme les fruits acides, les baies, les noix, le lait de vache et les épices.

Conseils de la droguiste

Il existe de nombreux produits végétaux pour la peau des enfants. Mais végétal ne signifie pas automatiquement sans risques. La droguiste Rhea Hörler: «Ces produits peuvent provoquer de violents réactions s’ils sont utilisés en trop forte concentration». N’hésitez pas à demander conseil à votre droguiste.

L’huile de millepertuis a fait ses preuves pour soigner la fine peau de bébé. Elle peut être appliquée doucement avec de l’ouate. Les bains tièdes à l’extrait d’écorce de chêne sont aussi efficaces, tout comme l’huile de calendula ou les produits de bain spécialement conçus pour les bébés. Conseil personnel de la droguiste Rhea Hörler: «L’huile de massage pour le périnée à base d’huiles d’amande et de germes de blé et d’huiles essentielles naturelles. Elle agit aussi très bien sur la peau des fesses des nourrissons. Elle préserve la souplesse de toutes les peaux douces et leur offre une protection optimale.» Pour les garçons, la droguiste a aussi un petit truc personnel: «Après le nettoyage, appliquer une goutte d’huile pour le périnée sur le zizi, cela préserve la douceur de la peau du prépuce et prévient son rétrécissement.» Nettoyez par ailleurs toujours les fesses des petites filles de l’avant vers l’arrière, pour éviter d’amener des bactéries fécales dans la zone du vagin.

Rhea Hörler conseille en outre: «Ça ne vaut pas la peine d’économiser sur les langes, car les couches bon marché sont souvent très peu absorbantes. C’est pourquoi, il faut parfois simplement changer de produit.» Si ça ne suffit pas, elle conseille de recourir à un spray pour les plaies. De préférence un spray de désinfection liquide et adapté aux muqueuses. «On peut aussi l’utiliser pour le nombril, car il prévient les infections et favorise la cicatrisation.»

Conseils de la sage-femme

Quand les fesses de bébé rougissent presque à vue d’œil, la sage-femme Susanne Schmid préconise de «réagir immédiatement. Rincer doucement la peau avec beaucoup d’ouate et de l’eau chaude – sans frotter! – et appliquer ensuite une crème de protection». L’idéal est la pommade à l’oxyde de zinc ou une crème de protection pour la peau spécialement conçue pour les nourrissons. «L’objectif étant d’éviter tout contact de la peau avec les acides, afin qu’elle puisse se remettre et que les rougeurs disparaissent». L’oxyde de zinc favorise la guérison et la sage-femme recommande d’appliquer une épaisse couche de pommade, sans chercher à la faire pénétrer. «Il faut que le produit forme une véritable protection.»

L’air frais constitue une solution toute simple. Laissez les fesses de votre bébé de temps en temps à l’air. Mais évitez de sécher les fesses avec un sèche-cheveu, comme le conseillaient auparavant les spécialistes. L’air chaud dessèche complètement l’épiderme, ce qui perturbe les capacités naturelles de protection de la peau.

Susanne Schmid confie une astuce qu’elle a utilisée pendant des années au service de néonatalogie de l’Hôpital pédiatrique de Zurich: «Les pansements liquides en spray. Il suffit de vaporiser une fine couche sur la peau propre et sèche des fesses pour la protéger de la brûlure des acides et pour favoriser la guérison.» Elle utilise toujours un produit contenant du dexpanthénol et précise : «Il est important de veiller à l’inscription «Ne brûle pas», car certains sprays brûlent énormément.» Les sprays doux, qui ne provoquent pas de sensation de brûlure, peuvent s’utiliser à chaque changement de couches. «Cela fait des miracles.»

Droguiste et sage-femme s’entendent en revanche pour déconseiller l’usage de la poudre. Susanne Schmid: «La poudre peut former des petits grumeaux désagréables et dessèche la peau plus qu’elle ne la protège.» La droguiste Rhea Hörler ajoute: «Les pommades grasses ou l’air frais sont de bien meilleurs remèdes.»

Quand consulter?

Si les rougeurs s’accompagnent de pustules purulentes ou de saignements, il convient, ne serait-ce que par prudence, de consulter le pédiatre. En effet, ces signes peuvent indiquer la présence de spores de champignons ou de bactéries. Les parents attentifs peuvent facilement voir la différence entre rougeurs bénignes et maladie sérieuse: si les fesses sont juste irritées par l’acidité des selles ou de l’urine, l’air frais, un peu de pommade vulnéraire, quelques vaporisations de spray pour les plaies ou encore l’application d’une pommade de protection et les choses devraient visiblement s'améliorer en un ou deux jours.

Sondage

Vous sentez-vous à l'aise avec les soins de bébé?

Veuillez patienter...
Photo: © Alexandra H. / pixelio.de
Auteure: Claudia Weiss
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»