Une question de pression

Les vaisseaux sanguins constituent un réseau de près de 50 000 kilomètres de long dans le corps, soit plus que l'Equateur. Afin que ce système puisse travailler, le cœur génère de la pression – la pression sanguine.

Pour atteindre tous les organes et les capillaires les plus fins, le sang doit être expulsé du cœur avec une certaine pression. Et voilà comment ça fonctionne: Quand le cœur se contracte, le sang est propulsé dans les artères et la pression augmente dans les vaisseaux. Pour contrôler si le flux et reflux du sang du cœur se fait correctement, on mesure la pression sanguine. La mesure de la pression artérielle se base sur deux valeurs:

  • La pression (supérieure) systolique: elle correspond au moment de la contraction maximale du cœur et donc à la valeur la plus élevée de la pression artérielle.

  • La pression (inférieure) diastolique: durant la phase de relâchement, le cœur n’envoie plus de sang dans les artères. La pression redescend alors automatiquement à sa valeur la plus basse.

Pression sanguine d’une personne en bonne santé

La valeur supérieure, la pression systolique, est de 120 mmHg (*) pour une personne en bonne santé. La valeur inférieure, la pression diastolique est de 80 mmHg pour une personne en bonne santé. Si les valeurs se situent entre 140 et 160 mmHg pour la pression systolique et entre 90 et 95 pour la pression diastolique, on parle de légère hypertension. Si les valeurs se situent entre 90-100 mmHg pour la pression systolique et environ 60 pour la pression diastolique, on parle d'hypotension.

Mesurer la pression correctement

La mesure de la pression à domicile (les appareils de mesure sont en vente dans toutes les drogueries) est un complément utile aux mesures effectuées en droguerie ou chez le médecin.

  • Il faut mesurer la pression à heures fixes et toujours au même bras.

  • Il faudrait s’asseoir tranquillement pendant cinq minutes avant de procéder à la mesure pour que l’organisme ait le temps de se calmer.

  • Pendant la mesure, élevez la zone concernée (généralement le poignet) à hauteur du cœur.

  • Attendez au moins 30 secondes avant de procéder à une deuxième mesure.

Des contrôles pour plus de sécurité

Beaucoup de gens font leur contrôle annuel chez le dentiste, l’oculiste ou le gynécologue sans discuter. Mais ce n’est pas le cas pour le contrôle de la pression sanguine. Bien que la mesure de la pression soit vite faite en comparaison avec un rendez-vous chez le dentiste et qu’elle soit indolore, on oublie souvent de le faire. Mais il faudrait contrôler sa pression sanguine au moins une fois par année. En cas de légère hypertension, demandez conseil à votre droguiste pour la normaliser grâce à des remèdes naturels.

Si vous voulez prendre soin de votre cœur, surveillez votre taux de cholestérol et adoptez un mode de vie sain avec une activité physique suffisante.

(*) mmHg signifie millimètre de mercure: 1 mmHg correspond à 1,3 HPa (hectopascal). Cela signifie que le cœur peut fournir une force de 16 kg sur un centimètre carré, pendant qu’il pompe le sang à travers le corps.

Sondage

Pression en ordre! Que faites-vous pour que ça continue?

Veuillez patienter...
Auteurs: Christa Friedli Müller, Didier Buchmann et Katharina Rederer
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Fondation suisse de cardiologie

  • med1.de