L’utilité des comprimés vitaminés

Fatigué, malade ou moins performant? Vous souffrez peut-être d’une légère carence en vitamines. Des préparations peuvent vous aider. Mais elles ne sauraient remplacer une alimentation équilibrée.

Les vitamines, on ne peut ni les voir ni les sentir. Mais elles sont extrêmement importantes pour l’organisme humain. Elles sont impliquées dans de nombreuses fonctions dans notre corps et font également partie des défenseurs de notre santé.

Symptômes de carences en vitamines

Les vitamines sont produites par des micro-organismes ou des plantes. Comme le corps humain ne peut pas les produire lui-même ou seulement en quantité insuffisante, nous devons les fournir à notre corps via l’alimentation. Une légère carence se manifeste par exemple par de la fatigue, des troubles de la concentration et une sensibilité aux infections, mais aussi par des troubles de croissance chez les enfants.

Pour absorber suffiamment de nutriments, la Société suisse de nutrition (SSN) recommande de manger trois portions de légumes et deux de fruits par jour. Une portion correspond à 120 grammes environ. Consommez en outre des fruits et légumes variés et de couleurs différentes et alternez entre aliments crus et cuits.

Des compléments en soutien

Mais appliquer ces recommandations en pratique n’est souvent pas simple. Ursula Wyss, droguiste dip. féd.: «Beaucoup de gens ne consomment pas suffisamment de fruits et de légumes et aussi pas assez souvent de produits de saison.» Les vitamines sont en outre sensibles à l’air, à la lumière et à la chaleur. «Il y a une importante perte de vitamines déjà lors de la conservation et de la préparation des aliments.»

Des suppléments peuvent soutenir une alimentation équilibrée. La droguiste les recommande avant tout aux personnes qui ont des symptômes de légère carence en vitamines ou qui ont des besoins accrus en substances vitales en raison de certains facteurs, comme le stress ou la consommation de tabac. Un conseil en droguerie peut aider à choisir la bonne préparation. Les droguistes peuvent aussi donner des informations sur les possibles interactions avec d’autres médicaments et leur utilisation. Le médecin est aussi un bon interlocuteur pour tout ce qui concerne les carences en substances vitales et la supplémentation.

Des sels minéraux en suffisance

La droguiste recommande volontiers une préparation multivitaminée contenant des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments et du ginseng car «souvent, notre corps n’est pas non plus suffisamment approvisionné en sels minéraux et en oligo-éléments.» Ils régulent le métabolisme et sont importants pour la constitution des substances corporelles. «Les extraits de ginseng augmentent les performances cérébrales et renforcent en outre les défenses immunitaires», précise la droguiste. 

Attention: le complément alimentaire n’est pas une assurance-casco complète en cas d’alimentation déséquilibrée. «Les préparations sont juste un complément à l‘alimentation et peuvent compenser d’éventuels déficits en nutriments», précise la droguiste. Malgré tout, rien ne remplace les fruits et légumes, selon la plupart des experts. En outre, par rapport aux préparations, les aliments ont l’avantage de livrer au corps d’autres composants importants comme les substances végétales secondaires qui influencent les processus métaboliques et sont bénéfiques pour la santé.

Carences en vitamines ou maladie?

Des symptômes comme de la fatigue, des troubles de la concentration, un affaiblissement du système immunitaire, un manque d’appétit, de l’irritabilité et des troubles du sommeil peuvent suggérer une carence en vitamines mais aussi une maladie sérieuse. En cas de doute, les personnes concernées devraient consulter un médecin.

Auteure: Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Ursula Wyss, droguiste

  • Dossier spécialisé «Vitamines» de l’Association suisse des droguistes, novembre 2016

  • Société suisse de nutrition (SSN)