Rhume

Symptômes

Le nez coule. Les sécrétions sont d’abord liquides puis deviennent plus épaisses. Le besoin d’éternuer augmente. Le gonflement des muqueuses nasales rend la respiration par le nez difficile – ce qui peut perturber le sommeil.

Causes et origines

Une infection d’origine virale ou bactérienne des muqueuses nasales.

Ce que vous pouvez faire

  • Dès les premiers signes de rhume, s’habiller chaudement, aérer régulièrement et humidifier les locaux.

  • Des muqueuses desséchées ne peuvent pas remplir leur fonction de défense locale. Il faut donc bien humidifier le nez – vaporisations avec un spray à l’eau de mer, inhalations d’huiles essentielles (eucalyptus, menthe poivrée, sauge ou thym) ou, par voie interne avec le sel de Schüssler n° 8.

  • Les tisanes médicinales aux fleurs de sureau, à la sauge ou à la reine des prés réchauffent de l’intérieur. La tisane aux fleurs de tilleul est aussi efficace, de même que les décoctions mêlant jus de citron, eau, miel et gingembre – à boire bien chaud.

  • Les personnes qui n’aiment pas le thé peuvent préparer un sirop en mélangeant des fleurs et des baies de sureau avec du miel et du jus de citron. Boire ce sirop le plus chaud possible à petites gorgées.

  • Durant la période la plus aiguë, recourir éventuellement à un spray décongestionnant conventionnel. Cela permet de libérer le nez et prévient les infections consécutives des bronches, des sinus ou des oreilles. Attention: ce produit dessèche les muqueuses et ne devrait donc pas être utilisé pendant plus d’une semaine.

  • Les gouttes et les sprays sont pratiques à utiliser au bureau ou en déplacement. Les remèdes qui ont fait leurs preuves sont notamment ceux à l’échinacée et à la racine de taïga, qui stimulent le système immunitaire.

  • Parmi les remèdes maison, il y a le fameux bouillon de poule. En plus de ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, il humidifie les muqueuses et favorise les expectorations.

  • Prendre un bain de pieds: mettre quelques fleurs de foin séchées dans une bassine, verser un litre d’eau bouillante puis remplir jusqu’à la moitié avec de l’eau chaude. Se baigner les pieds 10 minutes.

  • Le rhume est particulièrement pénible pour bébé. Même un léger gonflement des muqueuses l’empêche de respirer normalement. Pour le soulager: placer un coussin sous le matelas pour surélever un peu le haut de son corps quand il est couché. Lorsque les sécrétions nasales sont épaisses, on peut les enlever délicatement avec un peu de ouate ou une pompe nasale. Si bébé n’arrive toujours pas à respirer normalement, rincer son nez avec une solution saline physiologique. Pour les bébés et les enfants en bas âge, utiliser de préférence les préparations stériles de la droguerie.

  • Consulter un médecin au moindre signe de sinusite.

Côté prévention

  • Les remèdes antiviraux et/ou antibactériens qui améliorent les défenses de l’organisme contiennent notamment de l’échinacée et de l’eupatoire.

  • La racine de taïga et le ginseng ont des propriétés immunomodulantes.

  • L’argousier (jus) et la propolis contiennent des substances vitales qui augmentent les défenses de l’organisme.

  • Les préparations retard, qui diffusent de la vitamine C dans l’organisme tout au long de la journée, stimulent aussi les défenses immunitaires.

  • Les solutions de rinçage salines isotoniques, ainsi que les pommades nasales empêchent les virus, les bactéries et les allergènes de s’installer sur les muqueuses.

  • Un spray spagyrique à base d’échinacée, d’eupatoire, de thuya et de capucine favorise la résistance.

  • L’homéopathie est aussi efficace dans la prévention des refroidissements. Mais comme les médicaments sont toujours choisis en fonction des caractéristiques de la maladie, demandez conseil à votre droguiste pour être sûr d’utiliser la préparation qui vous convient.

  • L’oligothérapie peut également être très efficace. Le mélange de cuivre, magnésium, manganèse et zinc soulage en cas de rhume ou de refroidissement. Associé au sélénium, il augmente la résistance de l’organisme.

  • La lumière du soleil aide aussi naturellement à renforcer le système immunitaire. Une exposition raisonnable aux rayons permet notamment de stimuler la production de vitamine D3 dans la peau – cette vitamine est importante pour le système immunitaire.

  • Une méthode qui a fait ses preuves pour augmenter les défenses de l’organisme est le «bain de bras froid»: plonger les bras pendant 30 à 60 secondes dans de l’eau à 10°C.

  • Ne pas porter ses mains au visage après avoir été en contact avec une personne enrhumée.

  • Se tenir à l’écart des personnes enrhumées et se laver soigneusement les mains plusieurs fois par jour.

  • Eviter d’avoir les pieds froids ou mouillés.

  • Faire régulièrement des séances de sauna ou des cures Kneipp peut aider l’organisme à lutter contre les refroidissements.

  • Adopter une alimentation équilibrée, riche en vitamines.

Les conseils de la droguerie

  • Si vous n’avez pas le temps de soigner votre rhume, vous pouvez simplement verser une capsule d’huiles essentielles dans une grande tasse d’eau chaude et la poser à côté de votre lit avant de vous coucher. Vous pourrez ainsi les inhaler pendant toute la nuit.

  • Vous pouvez également appliquer de la pommade contre les refroidissements sur le nez, le front et le cou juste avant d’aller au lit. Attention: fermez les yeux pour éviter toute irritation.

Conseils dispensés par Peter Dobler, droguiste dipl. féd., droguerie P. Dobler, Lachen (SZ).

Auteures: Katharina Rederer et Julia Burgener
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Claudia Spätig