Herpès: baisers interdits

L’herpès labial est l’ennemi des amoureux. Si un bouton de fièvre apparaît avant un rendez-vous, mieux vaut le repousser d’une semaine. C’est le temps qu’il faut pour se débarrasser de ces vésicules.

– Les victimes des boutons de fièvre le savent bien: des picotements dans la région des lèvres n’ont rien à voir avec des battements d’ailes de papillons. Au contraire! Généralement, il s’agit des signes annonciateurs d’un herpès. Suivent ensuite de douloureux et inesthétiques boutons de fièvre qui gênent pour embrasser. Plutôt que de s’énerver, mieux vaut lutter tout de suite contre les symptômes afin de pouvoir bientôt échanger de nouveau des baisers passionnés.

Herpes simplex – le virus «caché»

Huit personnes sur dix seront en contact avec le virus de l’herpès durant leur vie. «Ladite transmission se fait par infection de contact. Lors de contacts corporels directs, par exemple en s’embrassant, les agents pathogènes pénètrent dans le corps par la peau ou la muqueuse», explique Peter Stark, droguiste diplômé d’Appenzell.

Voici comment vous pouvez prévenir une propagation du virus de l’herpès:

  • Renoncez à échanger des baisers pendant l’infection.

  • Idéalement, appliquez la crème sur les lèvres avec un bâtonnet d’ouate. Si vous n’en avez pas, lavez-vous soigneusement les mains après avoir touché la crème.

  • Pendant la phase aiguë, ne partagez pas les objets usuels comme les sticks pour les lèvres, les mouchoirs, les verres, les gants de toilette, etc.

La première infection passe souvent inaperçue. Selon les dernières connaissances scientifiques, les agents pathogènes se nichent dans les voies nerveuses. Les personnes infectées restent donc porteuses du virus toute leur vie. Même si le virus ne se manifeste plus jamais et ne pose aucun problème. Mais l’infection peut aussi réapparaître dans les phases où les défenses immunitaires sont affaiblies. Les causes possibles sont:

Symptômes d’une infection

Des picotements, une tension et une irritation sur les lèvres: voilà les signes symptomatiques d’un herpès labial. Après quelques heures, des boutons apparaissent remplis d’un liquide clair. S’ils éclatent, cela provoque la formation de croûtes jaunâtres. L’herpès reste généralement très circonscrit. Mais les croûtes peuvent aussi s’étendre jusqu’au nez ou aux joues.

Traitement: le plus tôt est le mieux

En cas d’herpès labial, mieux vaut être patient: «Il faut autant de temps aux boutons de fièvre pour disparaître qu’il leur en a fallu pour apparaître.» Sans traitement, l’herpès labial disparaît généralement en dix à quinze jours. En réagissant à temps, on peut arrêter la formation de boutons ou réduire la durée de l’affection à trois à cinq jours.

Pour éviter le pire, il suffit d’appliquer dès les premiers signes une crème antivirale. Si on ne fait rien à ce moment-là, les boutons pleins de «bébés virus» vont pulluler quelques heures plus tard déjà sur la muqueuse buccale, les lèvres ou la région du nez et des joues.

Différentes formes de traitement

  • Les crèmes contenant de l’aciclovir freinent la multiplication du virus dans les cellules.

  • Les patches antiviraux soulagent la douleur et favorisent la guérison. En outre, ils limitent le risque de contagion. Ils sont invisibles et il est possible de se maquiller par-dessus.

  • Les crèmes à base de sulfate de zinc assèchent les boutons de fièvre et ont un effet désinfectant.

  • Les remèdes à base de plantes contenant des extraits de mélisse ou de rhubarbe ont un effet antiviral.

  • Si les boutons de fièvre réapparaissent souvent, il est recommandé de prendre des substances vitales hautement dosées pour renforcer les défenses immunitaires.

L’homéopathie offre également des moyens d’agir contre la formation des boutons ou de les faire disparaître rapidement. On peut prendre par exemple:

  • Apis

  • Arsenicum album

  • Dulcamara

  • Herpes simplex

  • Hepar sulfuris

  • Hypericum

  • Rhus toxicodendron

  • Sulfur

  • Sepia

  • Thuja

En cas d’urgence, on peut utiliser un remède complexe qui rassemble plusieurs agents antiviraux. Si vous souffrez souvent de poussées d’herpès labial, vous pouvez envisager une thérapie constitutive homéopathique. Elle demandera plus de temps, mais apportera des résultats durables.

Herpès génital

Le virus herpes simplex peut provoquer des infections sur toute la peau ou sur les muqueuses avoisinantes – également sur les parties génitales. Il faut consulter son médecin dans les cas suivants:

  • lors d’une première infection avec des symptômes douloureux étendus,

  • en cas de symptômes peu clairs ou récurrents sur les parties génitales afin de poser un diagnostic,

  • en cas d’herpès génital connu pour contrôler le partenaire,

  • Pour déterminer le type de virus (important pour le diagnostic).

Comment vous protéger de l'herpès

L’état du système immunitaire décide de l’apparition ou non du virus de l’herpès. On peut donc en conclure que tout ce qui renforce les défenses immunitaires du corps aura une action indirecte sur le virus de l’herpès. Voici comment renforcer votre système immunitaire:

Il est scientifiquement prouvé que le rayonnement intense du soleil ou du solarium peut réveiller le virus de l’herpès. Si vous ne voulez pas renoncer aux bains de soleil, vous devriez au moins protéger vos lèvres avec une crème solaire offrant un indice de protection élevé.

Source: «Tribune du droguiste»
Photo: © ASD
Auteurs: Menta Schweiwiler Sevinç, Petra Gutmann et Didier Buchmann
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann