Nettoyage en profondeur

Différents types de peelings permettent de nettoyer la peau en profondeur. Pour tout savoir sur les gommages et découvrir les produits qui vous conviennent.

– Selon la légende, la reine Cléopâtre se prélassait quotidiennement dans un bain au lait d’ânesse. Chaque semaine, elle se faisait frotter le corps avec du sable du Nil pour nettoyer sa peau en profondeur. Aujourd’hui, ce procédé s’appelle gommage ou peeling, et ses nouvelles variantes sont beaucoup moins abrasives et plus douces pour la peau. Elles permettent même de garder plus longtemps le joli hâle de l’été, des autobronzants ou du solarium.

L’action des peelings

Procéder à des peelings réguliers permet d’avoir un teint plus régulier et plus lumineux. Leur utilisation présente de nombreux avantages: ils éliminent les cellules mortes, stimulent la division cellulaire, accélèrent le renouvellement de l’épiderme, préviennent l’obstruction des pores et le dépôt d’impuretés. Enfin, le frottement exercé sur la peau améliore l’irrigation sanguine.

A quelle fréquence les utiliser?

Peaux normales: 1 fois par mois

Peaux grasses et mixtes: 1 fois par semaine

Peaux sèches et matures: 1 fois par mois

Peaux impures: 1 à 2 fois par semaine

Peaux sensibles: en fonction des sensibilités individuelles, la peau pouvant être légèrement irritée

Couperose: renoncer aux peelings

Pour des soins optimaux, trouvez votre type de peau. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander conseil à votre droguiste.

Différents peelings

Il existe différents peelings dont les effets sont plus ou moins forts:

Peelings aux enzymes Il s’agit de masques qui contiennent des substances végétales riches en enzymes (comme la papaïne présente dans la papaye). Contrairement aux peelings mécaniques, ceux aux enzymes ne nécessitent aucun frottement. Les enzymes parviennent en effet à dissoudre les graisses et les protéines qui font office de ciment entre les cellules cutanées et permettent ainsi d’éliminer les cellules mortes. Les peelings aux enzymes ménagent davantage l’épiderme que les exfoliants aux acides de fruits et provoquent moins d’irritations sur les peaux sensibles que ceux contenant des particules abrasives.

Peelings aux acides de fruits Ces produits contiennent souvent de l’acide malique, lactique ou pyruvique et sont plus utilisés pour «rajeunir» la peau que pour la nettoyer en profondeur. Leur application permet d’éliminer les cellules mortes et de lisser ainsi la surface de l’épiderme. Du coup, son aspect est plus régulier et la peau paraît plus fraîche et rajeunie. Ce type de traitement ne convient qu’aux peaux jeunes et résistantes.

Peelings aux particules abrasives Les particules abrasives peuvent être à base de matière synthétique, de cire, de coquilles de noix pulvérisées ou de noyaux de fruits. Ces peelings s’appliquent du bout des doigts sur une peau propre et humide. Les particules abrasives éliminent la couche cellulaire supérieure de manière physique. Le procédé permet non seulement de se débarrasser des cellules mortes mais aussi d’ouvrir les pores obstrués et donc d’éviter, dans une certaine mesure, la formation de comédons. Vous trouverez en droguerie des produits-wellness qui ont des effets semblables comme la pierre de lave ou les lingettes peeling.

Photo: © PhotoAlto
Auteure: Nadja Mühlemann
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»