La nuque sous stress

Il faut une bonne dose de flexibilité pour faire face au quotidien professionnel. Lorsque le stress devient trop important, il peut provoquer des douleurs chroniques dans la nuque et le dos.

– Un poste de travail aménagé de manière ergonomique et des pauses actives ne suffisent pas pour prévenir efficacement les problèmes de dos. Plusieurs études démontrent en effet qu'un état de stress constant peut aggraver voire même provoquer des douleurs chroniques dans la nuque et le dos.

La douleur est un signal

Les travailleurs stressés et surchargés adoptent souvent de mauvaises postures sans même s'en rendre compte. Ces positions sont bien typiques: les épaules tombantes ou au contraire relevées, le dos courbé, la nuque et les épaules tendues. Ces douleurs physiques et le stress qui leur est lié forment peu à peu un véritable cercle vicieux. «La douleur influence négativement les pensées et le mental. Les personnes qui souffrent peuvent alors se sentir franchement démoralisées, ce qui les incitera à se concentrer plus encore sur leur corps», explique le Dr Brigitta Wössmer, psychologue spécialisée en psychologie clinique et psychothérapie FSP à Bâle.

Pour mettre un terme à leurs souffrances, les gens se tournent généralement vers leur médecin. Lequel peut tout aussi généralement exclure de sérieuses origines physiques. Autrement dit, ces douleurs parfois très violentes sont «simplement» dues à des tensions musculaires – ce que les professionnels appellent des maux de dos d'origine psychosomatique. Le Dr Brigitta Wössmer constate que ce diagnostic suscite souvent beaucoup d'incertitude chez les patients. «Il est donc important de que les patients sentent qu'on les prend au sérieux. Ils sont beaucoup plus perturbés par leurs douleurs que si elles étaient d'origine physique.»

Sortir de la spirale infernale

Lorsque les douleurs sont aiguës, il peut être utile de les éviter en ménageant passagèrement le dos et les articulations. Mais cela risque fort d'aggraver les douleurs après quelques jours ou quelques semaines. C'est pourquoi il est important de se faire violence et de bouger, même quand on a mal. Il ne s'agit évidemment pas d'entamer un entraînement intensif, mais d'effectuer une série d'exercices qui renforcent les muscles, de recourir à des thérapies manuelles ou encore à des techniques de relaxation comme le qi gong, le tai-chi ou la thérapie respiratoire. En cas de douleurs aiguës, le médecin peut aussi prescrire des séances de physiothérapie. Parallèlement, il est naturellement recommandé de rechercher sérieusement ce qui provoque tout ce stress et de modifier son style de vie en conséquence.

Pour la détente: des produits de la droguerie

Les bains relaxants et les massages ne peuvent certes pas faire des miracles, mais ils atténuent les tensions et aident les personnes stressées à se détendre. Voici une petite sélection des bains, plantes et autres produits qui atténuent les douleurs:

  • Les bains à la mélisse, à la fleur de foin, à la lavande et à la fleur d'oranger sont particulièrement relaxants. Les huiles de massage à la lavande, aux agrumes et à l'arnica aident le corps à se détendre tout en stimulant la circulation sanguine. Et les délicieuses senteurs de leurs huiles essentielles aiguisent tous les sens.

  • Les bains chauds aux huiles essentielles de gaulthérie ou d'aiguilles de pin soulagent les douleurs articulaires et les contractions musculaires. En cas d'inflammation, il est plutôt recommandé d'appliquer un gel à l'arnica ou de prendre une préparation à base de griffe du diable.

  • Enfin, les préparations au magnésium peuvent atténuer ou prévenir les crampes musculaires. Sans oublier les bienfaits des sels de Schüssler.

Sondage

La promotion de la santé a-t-elle de l'importance dans votre entreprise?

Veuillez patienter...
Photo: © pixabay.com
Auteure: Christa Friedli
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»