Musculature

Contractures musculaires chroniques

Se contracter, se relâcher. C’est le travail que font les muscles naturellement la vie durant. Mais s'ils restent contractés trop longtemps ou qu’ils n’arrivent plus à se relâcher, des douleurs ou des raidissements peuvent apparaître.

Prenez les choses en mains: en cas de contractures chroniques, il faut bouger.

Prenez les choses en mains: en cas de contractures chroniques, il faut bouger.

Beaucoup de gens souffrent de contractures musculaires dans la région de la nuque et du dos. La cause en est presque toujours une surcharge de différents groupes musculaires ou une mauvaise position de la tête, des épaules ou du dos. Le squelette est mal utilisé ou mal orienté. Mais que se passe-t-il exactement dans un muscle? Les muscles sont conçus pour se tendre et se détendre en alternance. S’ils restent contractés longtemps, l'apport en oxygène dans la région se réduit. Ce manque conduit à une perturbation du métabolisme dans le tissu musculaire que l’on ressent comme un durcissement douloureux. En cas de raidissement chronique des muscles, il y a une baisse de la formation de tissu musculaire. Ça veut dire concrètement que la taille des myofibrilles (qui constituent les fibres musculaires) se réduit. Le muscle devient alors moins performant avec le temps.

Cercle vicieux

En cas de contractures musculaires, le danger de cercle vicieux guette. Si l’on est mal assis, dans une position non naturelle ou trop longtemps pareille, par exemple devant un écran, les muscles de la nuque, du cou et/ou du dos peuvent se contracter douloureusement. Le corps essaie alors automatiquement d’éviter cette douleur et adopte une position qui peut être encore moins bonne, ce qui conduit à de nouvelles contractures et ainsi à de nouvelles douleurs.

Un problème comparable se produit quand on porte des charges comme des sacs, des petits enfants, des corbeilles à linge, etc, toujours du même côté. Les muscles surchargés sont trop étirés, ils peuvent même souffrir de petites élongations. Le corps cherche l’équilibre et sollicite alors trop d’autres groupes musculaires généralement opposés. Ceux-ci courent le risque de se contracter à leur tour. On peut observer le même phénomène après une blessure au dos. En réponse au problème, d’autres muscles essaient toujours de reprendre le travail des groupes musculaires douloureux. Ils risquent alors aussi de se raidir. Autres facteurs de tensions: le stress et la peur. Lever les épaules, rentrer la tête, cela conduit à de douloureuses contractures dans la nuque. De telles crispations ne font pas seulement mal, elles sont aussi tenaces. Mais il est primordial de prendre les choses en main : avoir une activité physique régulière est essentiel. Commencez par des entraînements en douceur et vous trouverez en droguerie des produits qui vous aideront à garder vos muscles en forme.

Si les contractures musculaire perdurent malgré une activité physique régulière ou si les douleurs empirent, il faut alors avoir recours à un physiothérapeute.

Source: medizininfo.de
Auteure et rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann

Vous trouverez ici toutes les informations à l'usage des patients pour les médicaments enregistrés en Suisse.

Google Advertising